/lifestyle/food
Navigation

À la conquête du monde de la galette santé

Un livre pour Madame Labriski

Coup d'oeil sur cet article

Maman, marathonienne, publicitaire, femme d’affaires et groupie finie de galettes: après avoir séduit 25 000 fans sur Facebook avec son univers éclaté, Madame Labriski lance son premier recueil de recettes, une étape de plus vers son objectif de «créer l’empire de la galette santé»!

Pétillante et déterminée, Mériane Labrie – de son vrai nom – rassemble dans Ces galettes dont tout le monde parle 105 recettes de galettes, cakes, muffins et mignardises nutritives. Ces dernières ont été pensées, conçues et testées dans son immense cuisine, à Québec. Sur le lot, 40 sont inédites et entièrement exclusives au livre, les autres le sont aussi en ligne.

Pourquoi ces petites boules débordantes d’énergie attirent-elles tant l’attention? Les raisons sont nombreuses, à commencer par le fait qu’elles sont toutes cuisinées à base de purée de dattes – un délice excessivement facile à faire – et de yogourt nature – ou de compote de pommes, au choix – ce qui évite la présence de sucre et de gras ajoutés.

Ses créations aux noms plus originaux les uns que les autres sont abordables et – oh magie! – extrêmement simples à faire. «Tu mets tout dans un bol et tu mélanges! C’est de même pour toutes les recettes. Je veux que le monde arrête de penser que c’est compliqué. L’idée, c’est de simplifier. Et ça marche», lance la jeune maman.

Une vocation

Madame Labriski s’est mise aux fourneaux lors d’un premier congé de maternité, en 2011, avant de publier ses recettes sur un blogue. Au fil des ans, la passionnée n’a cessé de multiplier les propositions, innovant toujours grâce à de nouveaux produits. «Je suis en mission! Je suis la mère Teresa de la galette!» assure-t-elle.

Ses galettes sont devenues des Labriskis, un tout nouveau langage est né (miamski, tadamski, merciski) et les fans y ont adhéré. Rapidement les sportifs en quête d’une bouchée avant ou après l’effort les ont adoptées, tout comme les familles désireuses de cuisiner une collation santé.

Bouquin

L’an dernier, Madame Labriski a fait appel à la plateforme de sociofinancement la Ruche pour lancer un nouveau site web. Alors qu’elle était enceinte de son petit deuxième, la maison d’édition Guy St-Jean l’a approchée. «J’ai monté mon dossier, 12 heures après ils m’appelaient et voulaient me rencontrer. J’étais à 37 semaines de grossesse! Ça a marché, ils m’ont donné carte blanche», lance-t-elle.

Mériane Labrie ne s’en cache pas: elle n’est pas diététicienne et ses galettes ne sont pas hypocaloriques. Elle prône plutôt un mode de vie sain composé d’une alimentation adéquate et d’efforts physiques réguliers. «Je suis aussi une sportive et je me suis créé de la nourriture pour me permettre de performer. Pas juste au sport, mais aussi dans la vie de tous les jours. C’est juste des chiffres, les calories. Mange des choses que tu aimes et bouge!» résume-t-elle.

D’autres projets

En plus de son livre, Madame Labriski continue d’alimenter son blogue, donne des conférences et songe déjà à un second bouquin. Approchée par une grande chaîne d’épicerie, elle pense éventuellement vendre ses galettes et de la purée de dattes, ainsi que travailler sur des recettes de galettes salées et pourquoi pas, de soupes.

On surveille Madame Labriski

7 septembre: Arrivée en magasin de Ces galettes dont tout le monde parle

10 septembre: Lancement public au Renaud-Bray de Laurier Québec

18 septembre: Concours de galette au Tremblant Gourmand

30 septembre: Présence au Salon du livre du Saguenay

Les coups de cœur de Madame Labriski

Les mignardises

Des petites bouchées salées ou sucrées qui épateront à coup sûr vos invités. «Ça fait super chic et en plus, c’est une alternative santé!» affirme Madame Labriski. On retrouve notamment la Grenaille de star (graines et caramel) et la Boula datta (un carré aux dattes dans une bouchée!)

Et je peux mourir

«Ça n’a pas de bon sens, je capote!» lance ravie Madame Labriski, qui ne manque pas de superlatifs pour qualifier cette galette «fantasmagorique, ahurissante, décadente, vivifiante et sublime» faite de beurre d’arachides et de caramel. «Je tripe!» 

Le trésor caché

Une idée inédite et un peu farfelue: des galettes au cacao et à la fleur de sel cachée dans un gâteau aux bleuets et au chocolat blanc. «C’est une folie! Une fois, j’avais vu une tarte dans un gâteau. Je me suis dit, attend peu: un gâteau avec des galettes! Ça a fonctionné, c’est fou!»