/finance/business
Navigation

Un véritable magasin IKEA à Québec

Un véritable magasin IKEA à Québec
Photo courtoisie, IKEA Canada

Coup d'oeil sur cet article

Vingt ans après la fermeture du magasin de Lebourgneuf, le gros magasin de meubles bleu et jaune est de retour pour de vrai à Québec.

L’annonce a été faite jeudi matin au centre de cueillette d’IKEA ouvert il y moins d’un an, rue Watt, par le directeur par intérim d’IKEA Canada, David McCabe, et par le maire de Québec, Régis Labeaume.

Le nouveau IKEA de 340 000 pieds carrés — cinq terrains de football — ouvrira ses portes à l’été 2018 sur l’avenue Blaise-Pascal, à l’angle des autoroutes Charest et Duplessis. Il sera donc un peu plus grand que celui de Boucherville, où nombre de gens de Québec se rendaient régulièrement.

Un véritable magasin IKEA à Québec
Photo courtoisie, IKEA Canada

Contrairement au centre de cueillette, il s’agit cette fois d’un véritable magasin IKEA qui comprendra entre autres une salle d’exposition, un restaurant, un marché, une salle de jeu et plus de 9000 articles.

Soutien massif

«Nous nous sommes rendu compte dès l’ouverture de notre centre de cueillette que les habitants de la ville sont de fervents partisans de la marque IKEA», a affirmé M. McCabe, qui a ajouté en conférence de presse, qu’il était ravi du «soutien massif et évident, dès le jour un». Depuis décembre dernier, le centre de cueillette a dépassé les attentes de la direction.

«Enfin IKEA est de retour à Québec, mais cette fois, complètement, avec un immense magasin», s’est réjouit le maire Labeaume, avant d’aller s’acheter des boulettes de viande. Le grand retour d’IKEA, 20 ans plus tard, est d’ailleurs un signe important de vigueur de l’économie de la région de Québec, selon lui.

Environ 400 emplois directs et indirects seront créés. La construction commencera au printemps prochain et devrait s’échelonner sur 14 à 16 mois.

Sur un dépotoir

Le maire Labeaume a annoncé que le IKEA sera «également le fer de lance» d’un nouveau pôle commercial.

Le terrain a été vendu récemment à Michel Dallaire, qui est à la tête de Cominar. Il s’agit en fait d’un ancien dépotoir de la ville de Sainte-Foy, un terrain «qui ne vaut absolument rien», a insisté le maire. La transaction est de 7,8 millions $. Le groupe Dallaire se chargera de la décontamination du terrain et la ville remboursera les frais encourus jusqu’à concurrence du prix de vente. L’excédent sera payé par le Groupe Dallaire.

Un véritable magasin IKEA à Québec
Photo courtoisie, IKEA Canada

La Ville encaissera de nouveaux revenus fonciers d’un million de dollars par année avec le IKEA.

Annonce prévisible

L’ouverture d’un grand magasin à Québec était devenue beaucoup plus plausible après l’annonce du plan d’expansion d’IKEA, qui prévoit construire 12 magasins au Canada en 10 ans. La première ville retenue est Halifax. Les deux magasins seront d’ailleurs très semblables.

Ce centre de cueillette, un nouveau concept pour IKEA, était un test pour le marché de Québec. «Si les consommateurs sont au rendez-vous [au centre de cueillette], on va regarder les opportunités», avait déclaré M. Sjöstrand lors de l’annonce en mai dernier.

Un véritable magasin IKEA à Québec
Photo courtoisie, IKEA Canada

Le IKEA du boulevard Lebourgneuf avait fermé ses portes en juillet 1996.