/news/provincial
Navigation

Dévaler la côte des Éboulements à plus de 160 km/h

Coup d'oeil sur cet article

L’adrénaline était au rendez-vous pour la première édition de l’ultime descente de la côte des Éboulements dans Charlevoix samedi après-midi, où 65 participants se sont relayés pour dévaler la pente, certains allant à plus de 160 km/h.

Louis-Étienne Bouchard, porte-parole de l’ultime descente, se réjouit du succès des deux premiers jours de l’événement, qui doit se conclure aujourd'hui.

«On est super satisfait, s’exclame-t-il. Sérieusement, il y a une grosse foule et plusieurs records ont été fracassé alors quoi demander mieux.»

Louis-Étienne Bouchard avoue même avoir été un peu surpris par les nombreux de spectateurs, qui se trouvaient par centaines sur le bord de la pente.

«On avait mis des petites estrades d’une quinzaine de places, mais on aurait eu besoin du triple ou du quadruple. C’est sur que l’on va s’ajuster l’an prochain.»

Un à un, les participants se sont élancé du haut de la butte et ont dévalé les 2km à des vitesses folles. Certains ont même atteint la vitesse de 160 km/h, fracassant du coup d’anciennes marques mondiales.

Louis-Étienne Bouchard et les autres membres organisateurs croient que la côte des Éboulements était le lieu tout désigné pour ce type de compétition. Plusieurs compétiteurs ont même affirmé avoir eu des frissons en voyant la butte vendredi matin.

Plusieurs records battus

Depuis vendredi, plusieurs records du monde de vitesse ont été établis dans le cadre de cet événement.

La première surprise est venue vendredi du français d’origine Cyril Schroeder qui était au volant de son «gravity bike». Il a établi la marque de 114.97 km/h, une amélioration de plus de 10km/h par rapport à l’ancien record de 103,30 km/h.

«Je ne m’attendais pas à ce résultat, je suis venu pour m’amuser d’abord! » a d’ailleurs affirmé le participant après la course.

Dans la catégorie «gravity car», Don Schoettler a établi un nouveau record. Au volant de sa petite voiture jaune sans moteur, il a descendu la pente atteignant la vitesse de 162,60 km/h. L’ancien record étant de 137, 76 km/h.

Une expérience à retenter l’an prochain

Bien que la première édition n’est pas encore terminée, Louis-Étienne Bouchard confirme déjà que l’expérience sera tentée à nouveau l’an prochain.

«On a beaucoup de demandes de compétiteurs qui voient ce que l’on fait ici et qui veulent participer l’an prochain. Nous, on le faisait comme un événement unique, mais là si on a de l’intérêt et des demandes, on va se laisser tenter.»

 

L’ultime descente en chiffres

  • 65 participants
  • 9 pays représentés (Canada, États-Unis, Argentine, Brésil, Pérou, Grande-Bretagne, Italie, Suède et la Suisse)
  • Distance du parcours : 2 km
  • Dénivelé : 10% de moyenne avec une section à 18%.