/news/politics
Navigation

Course au PQ: Martine Ouellet veut faire mentir les sondages

Martine Ouellet
Photo Simon Clark Martine Ouellet

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC – Martine Ouellet a bon espoir de faire mentir les sondages et d’être élue chef du Parti québécois (PQ) vendredi soir.

La députée de Vachon croit que le mode de scrutin préférentiel pourrait lui sourire dans l’éventualité très probable où un deuxième tour était nécessaire afin d'identifier le vainqueur de la course.

«Ça fait plus de deux semaines qu’on est deuxièmes en termes du nombre de donateurs et ça se maintient. Très clairement, une fois qu’on est deuxième au niveau du nombre de donateurs, vous savez, avec l’ensemble des deuxièmes choix, moi je vous dis que ce soir, tout est possible», a fait valoir la candidate vendredi.

Alors que les sondages la placent en troisième position dans les intentions de vote des militants péquistes, derrière Alexandre Cloutier et Jean-François Lisée, Martine Ouellet insiste pour dire que les coups de sonde ne sont pas le seul indicateur valable.

«Oui, on espère faire mentir les sondages, c’est très clair, a-t-elle affirmé. On le voit sur les réseaux sociaux, il y a un engouement extraordinaire pour ce qu’on fait, pour ce qu’on présente, pour l’indépendance du Québec et je vous le dis, c’est très fort, il y a de l’effervescence et on le sent.»

Le vote électronique des membres du PQ se poursuit jusqu’à 17 heures vendredi. L’identité du nouveau chef devrait être connue vers 21 heures.