/news/politics
Navigation

Invitation en Floride pour la francophonie

Régis Labeaume a été convié à participer au congrès des maires américains en juin 2017

Régis Labeaume à Lafayette
Photo Stéphanie Martin Lors de sa visite en Louisiane, Régis Labeaume s’est entretenu avec des médias américains.

Coup d'oeil sur cet article

LAFAYETTE | La Ville de Québec et Régis Labeaume sont invités au prochain congrès des maires américains en Floride pour faire la promotion de la francophonie.

Au dernier jour de sa mission en Louisiane, le maire de Québec a fait un bilan des activités du Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique et des discussions avec les maires membres.

La Ville de La Nouvelle-Orléans s’étant jointe au Réseau cette semaine, son maire, Mitchell Landrieu, a choisi de donner un coup de pouce pour faire connaître davantage le regroupement auprès de ses homologues américains. M. Landrieu est le nouveau président de la United States Conference of Mayors. «Il nous a invités à la prochaine rencontre annuelle des maires, en Floride, pour parler du Réseau. Québec sera à l’ordre du jour de leur congrès», s’est félicité le maire de Québec, Régis Labeaume.

Visibilité payante

Le maire est convaincu que la visibilité apportée par ses missions à l’étranger est profitable pour Québec. «Si on reste chez nous et qu’on ne bouge pas, personne ne va nous connaître. On connaît les gens et après on leur propose des ententes de développement économique, et ça marche tout le temps.»

La mairesse suppléante Michelle Morin-Doyle acquiesce. «C’est le genre de démarches qu’on ne peut pas faire au téléphone.»

Le maire a accordé des entrevues à des médias locaux, ce qui, selon lui, est une excellente publicité pour Québec. «En Louisiane, on parle de Québec à la télévision. Ça, c’est du tourisme [pour Québec], j’en suis absolument convaincu.»

Québec se prépare d’ailleurs à recevoir 400 congressistes du 17 au 19 juillet 2017, alors le Réseau se réunira dans la capitale pour son congrès annuel.

500 000 $ en retombées promises

Une manne qui apportera d’importantes retombées économiques, estiment le maire et le directeur de l’Office du tourisme de Québec, André Roy. Ce dernier évalue à au moins 500 000 $ l’argent qui sera injecté dans l’économie de Québec. «Un dollar investi en tourisme rapporte 20 $ en retombées», dit-il.

Une demi-douzaine de villes se sont ajoutées au Réseau au cours des derniers jours et les représentants de Québec croient que ce nombre ne fera que croître d’ici un an. Dans les prochains mois, les membres ont convenu de faire «circuler les produits culturels francophones» au sein du Réseau pour permettre à chacun de se faire valoir.