/entertainment/music
Navigation

26e «Show du Refuge»: des recrues en voix aux côtés des fidèles

Sur la photo: Travis Cormier, Breen LeBoeuf, France Labelle, Dan Bigras, Luce Dufault, Philippe C. Leboeuf, et François Pothier Bouchard .
PHOTO AGENCE QMI, TOMA ICZKOVITS Sur la photo: Travis Cormier, Breen LeBoeuf, France Labelle, Dan Bigras, Luce Dufault, Philippe C. Leboeuf, et François Pothier Bouchard .

Coup d'oeil sur cet article

Dan Bigras pourra compter sur ses deux plus fidèles complices Lulu Hughes et Éric Lapointe, mais aussi sur des recrues dont la voix fait beaucoup jaser – comme Travis Cormier et Gabriella – pour le «Show du Refuge».

Même si elle est actuellement en radiothérapie et qu’elle recevra des traitements de chimiothérapie dès le lendemain du spectacle afin de vaincre son cancer, Lulu Hughes tenait absolument à monter sur scène le 24 novembre, à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.

Se grefferont à elle de nombreux artistes tels que Charlotte Cardin, Breen Leboeuf, Yann Perreau, QW4RTZ,Élizabeth Blouin-Brathwaite, Luce Dufault et Marc Hervieux.

Des numéros montés sans lui

À en croire Dan Bigras, le ténor est très enthousiaste à l’idée de cette soirée. Il ne ménage d’ailleurs pas les efforts pour créer des moments uniques.

«Il est déjà en train de faire des mélanges avec tout le monde. Lui, il faut que je l’attache un peu», confie à la blague le porte-parole.

Qui plus est, Marc Hervieux n’est pas le seul artiste à bien entrevoir sa participation à la soirée-bénéfice. Des moments du spectacle sont créés sans que l’aide de Dan Bigras, porte-parole du Refuge des Jeunes de Montréal depuis 1991, soit requise.

«Je suis en train de gérer les idées de tout le monde. J’ai pas grand-chose à faire cette année; tout le monde est en feu... J’ai parti une machine d’enfer. Je ne sais pas ce qu’ils ont, ils sont en train de devenir fous», s’amuse Dan Bigras.

Messages d’espoir

Parmi les «recrues» approchées pour venir en aide aux jeunes, il y a Travis Cormier.

Si le rockeur souhaite beaucoup chanter en duo avec Éric Lapointe, son coach de la plus récente édition de «La Voix», c’est surtout dans un élan de générosité qu’il a accepté l’invitation.

«Tout le monde a besoin d’aide, des fois, pour réaliser ce qu’il veut faire. Pour moi, c’est une opportunité de donner. En tant qu’artiste, c’est une responsabilité...»

Un soutien nécessaire

Les années ont beau passer, il y a toujours de jeunes hommes en difficulté et sans abri âgés entre 17 et 25 ans dans les rues de Montréal. Et Dan Bigras sait à quoi ils sont confrontés.

«J’ai un souvenir marquant de quand j’étais très jeune et que j’étais dans la rue. J’étais écrasé sur un bout de trottoir et il y a une femme qui est passée. Elle a fait un détour avec son enfant; elle avait peur qu’il attrape une maladie. Elle l’a fait devant moi, mais elle a aussi dit à son enfant ¨Si t’es pas fin, tu vas finir comme lui¨... Nos jeunes vivent ça encore tout le temps.»

À cet effet, Dan Bigras rappelle que pour eux, c’est bien souvent une question de vie ou de mort de quitter la rue pour entrer au Refuge des Jeunes de Montréal.

«Ce n’est pas juste d’accueillir les jeunes ici. C’est incontournable. Ça commence par ça. Pas de Refuge, il y a beaucoup de jeunes qui seraient morts. Je les croise et ils vont mieux.»

En vente, les billets pour la 26e édition du «Show du Refuge» se détaillent à 55 $ l’unité au placedesarts.com. Il est aussi possible de se procurer des billets dits «de soutien» à 285 $, incluant un cocktail dînatoire, au refugedesjeunes.org.

Depuis qu’il a été proposé pour la toute première fois en 1991, l’événement a permis de recueillir plus de 5 millions $. Attirant plus de 2000 personnes chaque année, l’initiative amasse des fonds représentant 25 % du budget annuel du Refuge.

Un peu moins d’un mois après avoir été offert sur scène, soit le 18 décembre, le spectacle sera diffusé sur les ondes d’ICI Radio-Canada Télé.