/sports/hockey
Navigation

Domingue voit grand

Louis Domingue
Photo AFP Louis Domingue

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Il n’y a pas si longtemps, Louis Domingue rêvait simplement de jouer dans la LNH. Moins de deux ans après son premier départ avec les Coyotes le 1er février 2015, justement contre le Canadien sur la glace du Centre Bell, le Québécois a de grandes ambitions.

Avec la blessure à Mike Smith face aux Sénateurs à Ottawa, les Coyotes ont rappelé Justin Peters pour leur visite annuelle à Montréal. Dave Tippett fera toutefois confiance à l’ancien gardien des Remparts de Québec contre le CH.

«J’ai maintenant une chance d’aider l’équipe à gagner des matchs, a mentionné Domingue. Je ne souhaitais pas une blessure à un coéquipier, mais quand ça arrive, tu dois élever ton jeu. L’an dernier, je me suis retrouvé dans le même bateau en remplaçant Smith. C’est maintenant à recommencer, mais c’est comme ça au hockey.»

Le 27 juin dernier, les Coyotes ont offert un vote de confiance au gardien originaire de St-Hyacinthe en lui faisant parapher un contrat de deux ans à un salaire moyen de 1,05 million.

Selon les plans initiaux, Domingue devait jouer le rôle du gardien numéro deux derrière Smith.

«C’est différent pour moi puisque c’est la première année que je commence la saison dans la LNH, a-t-il mentionné. Je devrai également m’adapter à la réalité d’un adjoint. Mike est un gars qui joue beaucoup de matchs et quand il est en santé, il est un des meilleurs de la LNH.»

Un objectif précis

Même s’il restera encore deux autres saisons après cette année au lucratif contrat de Smith avec les Coyotes, Domingue ne cache pas son but.

«C’est mon objectif de devenir le plus rapidement possible le numéro un, a-t-il affirmé. Pour l’instant, je me concentre à jouer un match à la fois. J’ai un contrat de deux ans et je dois maintenant prouver que je mérite ce contrat.»