/lifestyle/columnists
Navigation

Vieillir met-il automatiquement un terme à la sexualité?

Coup d'oeil sur cet article

Je vous écris suite à une discussion que j’ai eue récemment avec une amie et sur les conclusions de laquelle nous ne nous entendons pas. Nous sommes deux femmes de 74 ans et nous vivons dans une résidence pour aînés autonomes. Elle partage un appartement avec son mari et moi je suis veuve depuis deux ans. Après avoir vécu mon deuil, je me sens prête à rencontrer un homme pour passer du bon temps et retrouver une activité sexuelle qui commence à me manquer. Il y en a justement un qui m’intéresse dans la résidence.

Je lui en ai parlé et elle a trouvé bizarre qu’une femme de mon âge ait encore envie de faire l’amour. Il faut dire qu’avec son mari, ils n’ont plus de rapports depuis plusieurs années, et selon elle, tous les couples âgés finissent par remplacer la sexualité par la tendresse vu que le désir disparaît complètement avec le temps. Suis-je anormale d’être comme je suis?

Vielle peut-être, mais encore verte

Votre amie est dans l’erreur. La vie sexuelle n’a rien à voir avec l’âge, mais tout à voir avec le vécu, l’intérêt de la personne pour la sexualité, son état de santé et ses expériences passées en la matière. Vous êtes tout aussi normale que votre amie, mais différemment.