/news/politics
Navigation

Allégations d'agression: l’opposition demande le retrait de Sklavounos

Le député libéral, Gerry Sklavounos
Photo Simon Clark Le député libéral, Gerry Sklavounos

Coup d'oeil sur cet article

Les partis d’opposition demandent à Philippe Couillard d’exclure Gerry Sklavounos du caucus libéral étant donné les allégations qui pèsent contre lui.

«Le premier ministre doit être exemplaire et doit maintenant le sortir du caucus le temps de l’enquête», a lancé la péquiste Mireille Jean en entrevue avec Le Journal. «Le premier ministre doit faire un geste pour montrer l’exemple», a-t-elle ajouté.

De son côté la Coalition avenir Québec a décliné les demandes d’entrevue. Sur les médias sociaux, la députée Nathalie Roy a elle aussi demandé le retrait du député de Laurier-Dorion sur Twitter.

«Allégations d’agressions sexuelles visant Gerry Sklavounos : je demande à Philippe Couillard de l’exclure de son caucus immédiatement. Sans oui c’est non», a-t-elle écrit.

Le Journal a révélé jeudi que le député libéral visé par des allégations d’agression sexuelle dans un restaurant de Québec en 2014 est Gerry Sklavounos. Ce dernier a été questionné en matinée à ce sujet. «Le premier ministre vous a donné une réponse à cette question ce (jeudi) matin», avait-il lancé.

M. Sklavounos était aussi présent lors du point de presse matinal de Philippe Couillard à ce sujet.