/world/usa
Navigation

9 promesses importantes de Donald Trump

9 promesses importantes de Donald Trump
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Après son assermentation le 20 janvier 2017, Donald J. Trump deviendra l’homme le plus puissant de la planète. Parmi tous les engagements qu’il a pris, en voici neuf parmi les plus significatifs.

Le mur du Mexique

Le nouveau président élu des États-Unis demandera au Mexique de payer et de construire un vrai de vrai mur, un mur «impénétrable», entre les deux pays, afin de contrer l’immigration illégale.

Frein à l’immigration

Donald Trump a promis de nouveaux contrôles d’immigration pour que les travailleurs américains aient priorité sur les emplois. Il souhaite arrêter l’entrée «incontrôlée» de travailleurs étrangers. Il a promis d’interdire temporairement l’entrée aux États-Unis des personnes qui vivent dans les régions qui «exportent le terrorisme». M. Trump a l’intention d’expulser pas moins de 2 millions d’immigrants qui ont des dossiers criminels dès son entrée en fonction.

La hache dans le libre-échange

Donald Trump n’aime pas le libre-échange et estime qu’il est responsable de milliers de pertes d’emplois aux États-Unis. Il souhaite le retrait du Partenariat Trans-Pacific et la «renégociation immédiate» de l’ALÉNA, cet accord de libre-échange entre le Canada, les États-Unis et le Mexique, pour qu’il soit «plus avantageux» pour les travailleurs étatsuniens. Son but est de réduire le déficit commercial des États-Unis, notamment en taxant l’importation de produits «made in China» et fabriqués au Mexique.

«La paix par la force»

À croire les promesses de Donald Trump, les États-Unis seront plus prompts à montrer les dents. Il veut travailler avec la coalition internationale pour «écraser» l’État islamique (ÉI), vaincre l’islam radical comme les États-Unis ont vaincu le communisme. Il veut couper l’herbe sous le pied de l’ÉI en «fermant des parties d’Internet» qui sert au recrutement du groupe terroriste.

Pleins gaz sur les énergies fossiles

La nouvelle administration à Washington mettra l’accent sur les gaz de schistes, le pétrole, le gaz naturel et le «charbon propre» enfouis dans le sol américain pour assurer l’indépendance énergétique du pays tout en créant des emplois. Dans le même ordre d’idée, il entend sortir les États-Unis des accords de Paris sur les changements climatiques.

Des fusils, «point à la ligne»

Le nouveau locataire du bureau ovale défendra le Deuxième amendement de la constitution américaine voulant que «“le droit du peuple de garder et de porter des armes doit rester inviolé”. Point à la ligne.» Plus encore, M. Trump voudrait étendre le droit de porter des armes en public à la grandeur du pays. (Oui, c’est déjà permis dans plusieurs États.)

La fin du Obamacare

Le chef républicain annulera le système mis en place par Barack Obama pour aider les familles à se procurer une assurance malade pour le remplacer par un autre système.

Des baisses d’impôts

M. Trump veut baisser les impôts, surtout de la classe moyenne, mais aussi des plus riches, pour que «personne n’en paie au point de détruire des emplois ou de réduire notre compétitivité». Il prévoit aussi une baisse significative de l’impôt des sociétés.

Des dollars pour l’armée

La liste inclut une augmentation du nombre de militaires, la construction de navires et d’avions de guerre.