/entertainment/shows
Navigation

Cure de jeunesse à la salle Jean-Paul-Tardif

Salle Jean-Paul Tardif
Photo Yves Leclerc La salle Jean-Paul Tardif a fait peau neuve avec le changement de tous les sièges et l’installation d’un nouveau système de climatisation. 

Coup d'oeil sur cet article

Avec le remplacement des sièges qui dataient des années 50 et l’installation d’un nouveau système de climatisation, la salle Jean-Paul-Tardif vient de subir une importante cure de jeunesse.

Un investissement de 350 000 $ a permis de mettre à jour cette salle de spectacle de 614 places située dans le collège Saint-Charles-Garnier.

«Ça va être LA salle à Québec», a lancé, avec enthousiasme, le directeur technique Gaston Lévesque, lors d’une conférence de presse, faisant référence aux phases quatre, cinq et six qu’il a déjà en tête.

Les travaux effectués entre mars et juillet derniers ont permis de remplacer les 600 sièges qui étaient en place depuis l’inauguration de cette salle en 1955.

Ils ont été remplacés par 614 fauteuils plus larges, plus ergonomiques et de qualité supérieure. Un nouveau système de climatisation a aussi été mis en place afin de maintenir un contrôle de la température optimal.

Mission

La salle Jean-Paul-Tardif a pour mission, depuis ses débuts, de développer le talent artistique des étudiants du collège Saint-Charles-Garnier et aussi de rayonner dans sa communauté.

L’endroit, situé sur la rue Joffre, accueille, en dehors des activités qui sont liées au collège, une centaine d’événements par année avec de la danse, du théâtre, des conférences, des chorales, des colloques et des spectacles de musique.

Plein d’idées

La salle connaît une augmentation de 25 %, depuis trois ans, en ce qui concerne le nombre d’événements présentés.

«Cette salle est un bijou à venir. Elle n’est pas encore connue, et nous allons la faire connaître. Vous n’avez pas idée le nombre d’idées que j’ai dans mes idées», a laissé tomber le directeur technique Gaston Lévesque.

La salle Jean-Paul Tardif, qui a sa page Facebook, s’est aussi associée à des partenaires et à des diffuseurs. Elle pourrait même, dans un futur rapproché, produire ses propres spectacles.

Les productions La Comédie Humaine présenteront, au cours des prochains mois, les pièces La Souricière d’Agatha Christie, qui met, entre autres, en vedette Sonia Vigneault, Guillaume Champoux, Louise Deschâtelets et Jean L’Italien et De Gélinas à Mouawad en passant par Tremblay avec notamment Hugo Giroux et Karyne Lemieux.

JLC Music investira aussi cette salle avec les spectacles des formations rock-progressives Neal Morse Band, Saga, IQ et Anglagard.