/finance/business
Navigation

Québec perd un grand bâtisseur

Le fondateur du Village Vacances Valcartier, Guy Drouin, succombe à un cancer à l’âge de 68 ans

Québec perd un grand bâtisseur
Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBE

Coup d'oeil sur cet article

Le fondateur du Village Vacances Valcartier, Guy Drouin, est décédé lundi soir d’un cancer foudroyant, à quelques jours de voir le rêve de sa vie se réaliser.

M. Drouin, qui avait gardé secrète sa maladie, espérait assister à l’ouverture en fin de semaine du Bora Parc et de son hôtel, mais il n’aura pas eu cette chance.

«Nous sommes tous secoués par ce départ et sommes éplorés de savoir que notre père n’aura pas pu voir sa plus récente création en action. Ce parc et son hôtel étaient le plus gros projet de sa vie», ont fait part ses fils Mathieu, Simon et Jérôme Drouin par voie de communiqué.

D’ailleurs à TVA Nouvelles, M. Drouin avait confié à quel point il était fier de ce projet de 70 M$, réalisé sans subvention, dans une entrevue qui devait être diffusée en marge de l’inauguration du parc aquatique.

«J’anticipe ce moment. On a travaillé beaucoup. C’est le plus gros projet unique que j’ai fait de ma vie», avait-il confié.

La nouvelle de son décès a semé la consternation dans tous les milieux.

Il y a deux semaines, il visitait encore le chantier. De sa chambre d’hôpital, à l’Hôtel-Dieu de Québec où il a été admis jeudi dernier, il surveillait l’avancement des travaux grâce à un système de caméras.

Avançant tranquillement en âge, M. Drouin commençait à penser à la retraite. Il avait mis en place un plan de transition pour ses fils qui assureront dorénavant la relève. Celui qui avait refusé des offres d’achat dans le passé comptait prendre une préretraite. Il aurait eu 69 ans en avril prochain.

Relève familiale

«La transition familiale était bien orchestrée. Sur le plan des affaires, tout était en ordre», a souligné son ami et conseiller Louis Massicotte.

Sentant son départ, M. Drouin a exigé de ses fils, en fin de semaine dernière, de ne pas reporter l’ouverture officielle du parc aquatique. Il y a un mois, M. Drouin faisait visiter aux médias l’envers du décor du Bora Parc sans montrer de signe de fatigue.

À Saint-Gabriel-de-Valcartier où il était une figure connue, la surprise a cédé le pas à la tristesse dans les moments qui ont suivi l’annonce de sa mort.

«On l’a vu à la télévision dernièrement et il avait l’air bien. C’est triste qu’il n’ait pas pu assister à l’inauguration», a partagé Monique Justras, résidente de la municipalité.

En déplacement d’affaires, le président de Soucy Aquatik, Stéphane Drouin (aucun lien de parenté), qui a travaillé sur la construction du Bora Parc et du parc aquatique Calypso, était en état de choc en apprenant la nouvelle à l’aéroport Pearson de Toronto.

«C’était un exemple. Je compare M. Drouin à Peter Simons. Il est de la même trame. C’est un gros morceau qui nous quitte», a-t-il exprimé.

M. Drouin laisse dans le deuil sa conjointe, Parise Lafontaine, ses trois garçons, ainsi que leurs conjointes, un petit-fils, des frères et des sœurs. Les détails de ses funérailles seront communiqués ultérieurement.

— Avec la collaboration de Pierre Couture

Ses réalisations

1963 - Début des activités. Centre de glissades d’hiver opéré par Adrien Drouin, père de Guy Drouin

1971 - Guy Drouin prend la relève de son père. Ouverture de sentiers de patinage extérieur, de pistes de ski de fond et de raquette sur neige

1978 - Introduction des sentiers de patinage sur roulettes. À l’hiver, introduction de la glissade sur chambre à air, un tout nouveau concept au Québec

1980 - Début des opérations du parc aquatique

1987 - Ajout de l’Everest, les deux plus hautes glissades d’accélération uniques en Amérique du Nord

1989 - Ajout d’une immense piscine à vagues unique au Canada

1995 - Investissement de 10 M$ pour la réalisation d’une série de bâtiments thématiques

1999 - Restructuration de l’entreprise avec la nomination du Village Vacances Valcartier

2004 - Inauguration de la Cité des Donjons. Investissement de 4,5 M$

2010 - Ouverture du parc aquatique Calypso, à Limoges, en Ontario. Investissement de 45 M$

2013 - Accueil du 13 millionième visiteur du Village Vacances Valcartier

Décembre 2016 - Ouverture du complexe récréotouristique, incluant un hôtel 4 étoiles et un parc aquatique intérieur. Investissement de 70 M$

Ce qu’ils ont dit

«Il a été un grand bâtisseur pour l’industrie touristique au Québec. Un homme déterminé et toujours en contrôle. On perd un grand créateur qui a bâti tout un Walt Disney du nord. La région de Québec perd un grand homme d’affaires.»

- Louis Massicotte, ami et proche conseiller

«Il faut lui rendre hommage. Il a beaucoup fait pour notre municipalité. Il a été très important pour nous. M. Drouin aura été un grand bâtisseur.»

- Brent Montgomery, maire de Saint-Gabriel-de-Valcartier

«Son décès est une énorme perte pour la communauté d’affaires et touristique de la grande région de Québec. M. Drouin était un bâtisseur qui innovait et qui a su faire du Village Vacances Valcartier une destination adorée du public.»

- Régis Labeaume, maire de Québec

«C’était un entrepreneur qui avait une vision intégrée des affaires. Il a su développer un modèle d’entreprise très original axé autour d’un centre d’attractions unique. Il faut saluer ses qualités de visionnaire.»

- Alain Aubut, président de la Chambre de commerce de Québec

«Je vais me souvenir de lui comme d’un homme extrêmement généreux, très créatif, déterminé et surtout d’une droiture exemplaire.»

- Jean Brouillard, communicateur