/opinion/columnists
Navigation

Allo le cerveau

Coup d'oeil sur cet article

Un mini feu roulant, un véritable spectacle, un cadeau de la vie. David, âgé de 10 petits mois, marche de long en large sans jamais s’épuiser. Sa très jolie maman lui tient les mains et le poupard aux yeux allumés trotte en éparpillant les sourires conquérants. Je suis ravi, séduit, kidnappé.

J’adore les tout-petits. J’en aurais d’autres si j’étais pas si vieux. Nous étions une douzaine dans la salle d’attente de la clinique médicale de Saint-Lambert et, pendant ce temps, plus de la moitié des gens, jeunes et vieux, avaient un cellulaire dans les mains ou appuyé sur l’oreille. J’étais sporadiquement de ceux-là parce que je tuais aussi le temps en acceptant de nouveaux amis Facebook.

Vous ai-je dit que j’ai toujours pensé et crois encore que le cellulaire, à utilisation prolongée, est dommageable pour le cerveau? Même si des études démontrent le contraire, c’est toujours mou, imprécis ou obscur. Je ne les crois pas.

JAMAIS COLLÉ

Pour moi, il est évident que des rayons nous passent au travers de la caboche. Il y a même des fabricants qui suggèrent que nous préconisions le main libre plutôt que d’avoir le gugusse appuyé à quelques centimètres du cerveau.

D’autres conseillent de laisser un espace de 5 millimètres entre l’appareil et votre tête. Ah bon. Il est clairement admis qu’au cellulaire, notre corps absorbe des champs électromagnétiques et qu’ils chauffent nos tissus sous la peau.

Toutefois, on prétend que ce n’est pas assez pour créer des dommages. J’ai toujours un doute, une perplexité. Plus les portables progressent, plus les rayons sont puissants. Je n’aime pas ça.

Vous pouvez m’appeler, mais on ne jase pas longtemps, ok?

ZLIGNE

  • Bon. Le 15 décembre, pneus d’hiver obligatoires. Oui, mais pour le 16, c’est-tu la même chose?
  • Chiens recommandés pour les gens dépressifs. Le labradown ou le saint-burnout.
  • Richard Lamoureux soutient que Jean-François Lisée devait se prénommer Réal, mais ça ne s’est jamais réalisé.
  • Alain C. observe. Si le gazon est plus vert chez le voisin, c’est peut-être parce que tu as un chien.
  • Lino Zampito tenté par la politique chez les libéraux. Entoucas, il a le cv pour la job.

À DEMAIN

De retour en décembre.