/news/currentevents
Navigation

Tué par sa passion

Technicien au Cirque du Soleil, Olivier Rochette a été victime d’un accident fatal

Olivier Rochette
Photo Facebook Olivier Rochette

Coup d'oeil sur cet article

Le cofondateur du Cirque du Soleil, Gilles Ste-Croix est en deuil. L’un de ses fils, Olivier Rochette, a succombé à ses blessures lors d’un accident survenu avant une représentation de Luzia, à San Francisco. Le technicien travaillait pour le Cirque du Soleil depuis 20 ans.

Selon le département de la police de San Francisco, l’accident fatal est survenu à 18 h 43 mardi soir, tout juste avant la représentation de Luzia, prévue pour 20 h.

Travaillant sur le montage du spectacle, Olivier Rochette a été atteint par une nacelle télescopique. Il a succombé à ses blessures à l’hôpital. Il avait 42 ans.

Au moment d’écrire ces lignes, nous ne savions pas si l’accident avait été causé par une erreur humaine ou un problème d’équipement.

«Une enquête est présentement en cours, a mentionné l’officier Robert Rueca, du département de la police de San Francisco. Notre bureau travaille avec le département de l’État de la Californie sur les causes de l’incident.»

Le spectacle Luzia doit être présenté à San Francisco jusqu’au 29 janvier. Les deux représentations d’hier ont été annulées et le Cirque n’a pas annoncé à quel moment les activités reprendraient.

La même passion

Olivier Rochette
Capture d’écran San Francisco Chronicle

Chef monteur au Cirque du Soleil, Olivier Rochette partageait la même passion que son père. C’est en 1996 qu’il avait fait ses débuts au Cirque en travaillant sur le spectacle Quidam.

Dès son jeune âge, il participait à des spectacles d’échassiers lors des débuts du Cirque, en 1984. Mais rapidement, il s’était tourné vers le côté technique des spectacles.

En 2014, lors du Festival international de cirque Vaudreuil-Dorion, Olivier Rochette avait parlé de son père en entrevue à Viva Média.

«Je remercie mon père de m’avoir donné la chance d’être chef monteur. C’est entièrement grâce à lui que j’ai pu vivre ces belles expériences. C’est lui qui m’a fait développer cette passion qui est celle d’être chef monteur.»

« Profondément attristé »

Gilles Ste-Croix, co-fondateur du Cirque.
Photo d'archives
Gilles Ste-Croix, co-fondateur du Cirque.

C’est par voie de communiqué, dans la nuit de mardi à hier, que le Cirque du Soleil a annoncé la terrible nouvelle du décès du technicien. L’identité d’Olivier Rochette n’a été confirmée qu’en fin d’après-midi.

«Sa famille immédiate, dont son père, l’un des fondateurs du Cirque du Soleil, Gilles Ste-Croix, a été informée de son décès, mentionnait le communiqué. Nos pensées accompagnent Gilles, ses proches et tous les employés du Cirque du Soleil.»

La famille de Gilles Ste-Croix n’a pas souhaité émettre de commentaires.

De son côté, le PDG du Cirque du Soleil, Daniel Lamarre, s’est montré «profondément attristé». «Je tiens d’abord, en mon nom personnel et au nom de tous les employés du Cirque du Soleil, à offrir mes plus sincères condoléances et tout mon soutien à Gilles et à sa famille. Olivier a toujours été un membre de notre grande famille et un collègue aimé de tous.»

 

3e décès au Cirque du Soleil

Olivier Rochette
Capture d’écran San Francisco Chronicle
  • Le décès d’Olivier Rochette est le troisième à survenir au Cirque du Soleil en 32 ans d’existence.
  • En 2009, Oleksandr Zhurov, un acrobate ukrainien de 24 ans, subissait un accident fatal de trampoline lors d’un entraînement à Montréal.
  • En 2013, Sarah Guyard-Guillot faisait une chute mortelle de 92 pieds en pleine représentation de , à Las Vegas.
  • D’autres accidents sont survenus au Cirque cette année. Dimanche dernier, une gymnaste s’est fracturé le cou lors d’une représentation de Kooza, à Brisbane, en Australie. En octobre, une artiste de La Nouba subissait une fracture du crâne, à Orlando. Deux autres accidents sont aussi arrivés à Las Vegas, sur Zarkana et The Beatles LOVE.