/entertainment/radio
Navigation

AUDIO | Jeff Fillion, «la pièce manquante de Radio X», selon Denis Gravel

AUDIO | Jeff Fillion, «la pièce manquante de Radio X», selon Denis Gravel
Photo Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Lors de son émission jeudi, l'animateur Denis Gravel a tenu à souligner l'impact qu'a eu Jeff Fillion sur l'ambiance qui règne sur les ondes de CHOI Radio X, qui est maintenant la station numéro un de Québec, en qualifiant son retour comme étant «un gros morceau du casse-tête». 

«Il manquait un morceau. Pas le morceau du coin ou un du décor, mais le gros morceau du milieu avec une face. Dès que le morceau s'est installé, on a eu l'impression que Jeff n'avait jamais quitté la station», a expliqué un Gravel très émotif, jeudi soir.

AUDIO | Jeff Fillion, «la pièce manquante de Radio X», selon Denis Gravel
Photo d'archives

Pour Gravel, il s'agissait d'un moment un peu irréaliste que de réussir à travailler à nouveau avec Fillion, et surtout, de pouvoir regagner avec lui après toutes ces années.

«Je ne croyais pas qu'on referait de la radio ensemble. Ce midi, j'ai pris Jeff dans mes bras et je lui ai dit merci», confie l'animateur. 

Selon lui, Jeff Fillion est un homme très différent depuis quelques années. 

«Ça peut sonner bizarre, mais Jeff, c'est le gars avec lequel c'est le plus facile de travailler. Quand il était plus jeune, il était plus "rough" un peu, mais Jeff , c’en est un qui a pelleté plus que sa part de marde. Quand tu fais ça dans une vie, je pense que ça te donne un peu de recul, un peu de perspective, et je pense que quand tu pellettes de la marde, un moment donné, tu viens à apprécier ce que tu as», croit Denis Gravel.

Il ajoute que Jeff est beaucoup plus zen qu'avant, et qu'il s'estime chanceux de pouvoir gagner sa vie à la radio.

Gravel content d'avoir battu Parent

Selon l'employé de CHOI Radio X,  «tout le monde a eu le sondage qu'il méritait». Malgré cela, il est visiblement satisfait d'arriver devant l'animateur du FM93, Gilles Parent.

«​Je suis très heureux d’avoir battu Gilles Parent. Vous le savez, de la façon qu’il a quitté Radio X, ça a laissé une trace qui n'est pas positive. Je suis même surpris de voir qu’il y avait des gens plus contents que moi que Gilles Parent ne soit plus le retour numéro un à Québec. Dans la vie, tu laisses la trace que tu laisses», termine Denis Gravel.

Écoutez l'extrait complet rempli d'émotions ci-dessous!