/world/usa
Navigation

Le maire de L.A. promet de protéger les immigrants de l'administration Trump

<b>Eric Garcetti</b><br /><i>Maire de Los Angeles</i>
Photo AFP Eric Garcetti
Maire de Los Angeles

Coup d'oeil sur cet article

Mexico | Le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, a déclaré qu’il accueillerait et protégerait les immigrants face au président élu Donald Trump, et assuré que 60 000 d’entre eux seraient bientôt régularisés.

«Los Angeles est une ville ouverte aux immigrants où ils y seront toujours les bienvenus», a déclaré l’édile démocrate durant une conférence de presse à Mexico en marge du sommet des maires du C40.

«Beaucoup de gens sont préoccupés par les propositions du président élu Trump, en particulier les migrants, (qui se demandent) si les familles vont être séparées, si nous protégerons les enfants [...]», a expliqué M. Garcetti.

60 000 régularisés

Le maire a annoncé que «60 000 habitants (de Los Angeles) vont être régularisés», et que la police de la ville ne pourchasserait pas les migrants.

«Ma ville est une ville s’appuyant sur une Constitution, des lois, et pas seulement régie par les passions du moment [...]. Nous avons l’intention de mettre nos forces de l’ordre au service des lois locales, non pas des lois migratoires visant à expulser des gens», a poursuivi le maire, qui s’exprimait en espagnol.

Durant sa campagne, Donald Trump avait qualifié les migrants mexicains de violeurs et de trafiquants de drogue, et promis de faire construire un mur à la frontière que paierait le Mexique.