/sports/hockey/remparts
Navigation

Remparts: un duo inattendu de défenseurs qui épate

Andrew Piccoet Alexandre Drapeau font bonne figure à la ligne bleue des Remparts

Andrew Picco (photo) et Alexandre Drapeau ont imposé leur présence physique à la ligne bleue des Remparts lors des derniers matchs.
Photo Jean-François Desgagnés Andrew Picco (photo) et Alexandre Drapeau ont imposé leur présence physique à la ligne bleue des Remparts lors des derniers matchs.

Coup d'oeil sur cet article

L’été dernier, le poste d’Alexandre Drapeau était loin d’être assuré avec les Remparts pour la saison en cours et on ne savait même pas si Andrew Picco pourrait jouer au hockey de nouveau après avoir frôlé la mort lors d’une chute du haut d’une falaise à Terre-Neuve.

Comme quoi le hockey récompense les plus travaillants: lors des trois derniers matchs des Remparts, les deux défenseurs à caractère défensif ont été au cœur des succès de l’équipe.

Philippe Boucher a réuni les deux colosses à la ligne bleue lors du match de vendredi dernier à Saint-Jean et cette troisième paire ne lui a pas déplu, notamment en raison de son apport physique.

«Ce sont deux gros bonshommes et des gars d’expérience. Alex a fait face à beaucoup d’adversité, notamment avec le risque de perdre son poste en début de saison. Quant à Andrew, il prend ça au sérieux avec ce qui lui est arrivé cet été.»

«Andrew est vraiment bon, sincèrement, a renchéri Drapeau. Il me facilite la tâche. Il me rend plus calme et je sais que si je fais une erreur, je peux compter sur lui. Le gars a quand même joué à la Coupe Memorial.»

Picco n’affrontera pas les Cataractes à Shawinigan ce soir, mais ce n’est pas en raison de son jeu. Les Remparts doivent limiter son utilisation à 10 parties avant le 18 décembre, en raison de son statut de joueur affilié, et c’est Étienne Verrette qui prendra sa place dans l’alignement.

PAS DE DUTRA

S’il semble de plus en plus clair que l’avenir d’Aaron Dutra n’est pas à Québec, lui qui ne jouera pas encore ce soir, les noms des vétérans Raphaël Maheux, Yanick Turcotte et du gardien Callum Booth alimentent également les rumeurs. Et Boucher sera à l’écoute, mais n’écarte pas le statu quo s’il n’obtient pas l’offre qu’il considère juste pour l’un ou l’autre de ses joueurs.

«On ne donnera pas nos joueurs. On entend parler de Raphaël Maheux de temps en temps. Je vais avoir une conversation ouverte avec lui, comme avec Matt Murphy et Nikolas Brouillard l’an dernier. Il joue du bon hockey, mais ça prend un grand échantillon pour comprendre l’importance qu’il a pour un club de hockey et je ne sais pas si les clubs juniors ont les moyens de le voir suffisamment. Tout ça pour dire qu’on ne l’échangera pas pour un choix de troisième ronde. Si tel est le cas, on va être heureux de le garder.»