/entertainment/shows
Navigation

Saturday Night Fever s’installe au Capitole

La comédie musicale sera adaptée en novembre 2017

La comédie musicale Saturday Night Fever
Photo courtoisie Jacovides Moreau Bestimage Les billets pour les vingt-quatre représentations de Saturday Night Fever au Capitole de Québec, du 1er au 26 novembre 2017, seront mis en vente lundi matin.

Coup d'oeil sur cet article

Préparez vos pantalons à pattes d’éléphant parce que le Capitole de Québec célébrera sa réouverture, après plusieurs mois de travaux, en faisant revivre la fièvre du samedi soir, du 1er au 26 novembre 2017, dans la toute première version québécoise de la comédie musicale Saturday Night Fever, a appris Le Journal en primeur.

Présentée d’abord à Londres en 1998, puis sur Broadway en 2000, Saturday Night Fever a visité plusieurs pays avant de finalement atterrir au Québec.

C’est Jean Pilote, le propriétaire du Capitole, qui a eu l’idée d’une adaptation québécoise en voyant des affiches de la version française de la comédie musicale, qui tiendra l’affiche à Paris du 9 février au 30 avril 2017.

«Ça m’a allumé et je n’ai pas lâché les Français jusqu’à ce qu’ils acceptent», a dit M. Pilote lors d’un entretien à ses bureaux.

Du coup, Saturday Night Fever relancera les activités du Capitole, qui sera fermé pendant une partie de 2017 pour subir une cure de rajeunissement.

Nico à Québec?

L’homme d’affaires espère que Nico Archambault, qui incarnera le personnage principal de Tony Manero dans le Saturday Night Fever de France, acceptera de faire de même au Capitole.

M. Pilote s’envole aujourd’hui pour la Ville Lumière afin d’aller rencontrer Archambault.

Que ça fonctionne ou pas avec le danseur étoile, Jean Pilote compte dévoiler la distribution complète du Saturday Night Fever québécois au mois de février. En tout, huit comédiens et seize danseurs d’ici se déhancheront au rythme des tubes des Bee Gees et des autres hymnes disco des années 1970.

«Les danseurs de la région de Québec seront privilégiés», promet Jean Pilote, en faisant allusion aux meilleurs concurrents de la compétition Hit The Floor.

Responsable des décors à Paris, le Québécois Stéphane E. Roy veillera à adapter cette production d’envergure à l’intimité du Capitole.

Gestev s’implique

Fait à signaler, la firme Gestev agira comme coproducteur sur Saturday Night Fever. Ce sera la première fois que Gestev s’implique dans un spectacle présenté hors des murs du Centre Vidéotron. Ce sera aussi une première incursion dans le milieu de la comédie musicale.

«Nous avions remarqué le projet, et on y a vu une belle opportunité de travailler avec Jean. Il en a déjà fait, et ça nous donne espoir que ça va super bien fonctionner compte tenu de son expertise», indique le vice-président spectacles de Gestev, Michel Granger.

Tout comme Jean Pilote, ce dernier est d’avis que l’engouement pour Saturday Night Fever justifiera son déplacement à travers la province. Montréal est déjà dans la mire des producteurs.