/sports/baseball
Navigation

Patrick Scalabrini à la tête d'un nouveau programme de baseball

Patrick Scalabrini
Photo d'Archives Patrick Scalabrini

Coup d'oeil sur cet article

Les jeunes baseballeurs de la région de Québec auront bientôt une nouvelle option pour pratiquer leur sport favori. L’Académie Saint-Louis offrira à compter de l’automne 2017 un programme études-baseball qui sera sous la direction du gérant des Capitales, Patrick Scalabrini.

Cette offre s’ajoutera au programme sport-études baseball des Canonniers de Québec qui est reconnu par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS). Pour Scalabrini, la création d’une nouvelle structure était devenue incontournable pour répondre à la demande grandissante pour la pratique de la balle en milieu scolaire.

«Je trouvais dommage de refuser de plus en plus de jeunes, d’année en année. Devant la demande de plusieurs jeunes et le questionnement de ceux-ci, et par connaissances communes, Daniel Fleury [responsable des sports à l’Académie] m’a contacté pour connaître mon intérêt. C’est emballant pour moi de partir quelque chose de nouveau», a souligné l’entraîneur-chef des Capitales, pour qui le regain de popularité du baseball chez les jeunes québécois s’explique en partie par la place plus grande prise dans le marché par les Blue Jays de Toronto.

«Ça fait quelques années que les demandes sont de plus en plus nombreuses et on veut répondre à la demande. D’ailleurs, depuis ce matin (vendredi), j’ai déjà cinq, six joueurs!» a dit Daniel Fleury.

Service différent

Le programme de l’Académie Saint-Louis sera complémentaire à celui des Canonniers qui existe depuis le début des années 2000. Pour la première année, Scalabrini espère recruter une quinzaine de jeunes de secondaire I qui pourront aussi s’inscrire dans une autre discipline s’ils le désirent.

«C’est un service différent. C’est sûr qu’il y aura des athlètes qui vont se questionner entre les deux. À l’Académie, ils pourront faire deux sports, incluant le baseball, vu qu’il y a moins d’heures d’entraînement. Le manique de baseball va continuer d’aller en sport-études. On va y aller tranquillement. Après la première année, on souhaite intégrer le secondaire II et ainsi de suite», a précisé l’homme de baseball.

Selon M. Fleury, les joueurs devraient participer à un camp à Cuba lors de la première année, possiblement en janvier 2018, grâce aux liens privilégiés tissés par Scalabrini avec les autorités du pays dans les dernières années.

Homme occupé

Parallèlement à ses nouvelles fonctions, Scalabrini poursuivra son œuvre avec le volet collégial du sport-études. Pour le reste de l’année scolaire en cours, du moins. «On verra pour le futur. Je pourrais continuer avec une charge de travail moindre.»

Depuis 2004, il s’agit du septième programme du genre à voir le jour à l’Académie Saint-Louis, après le hockey, football, cheerleading et soccer (féminin et masculin).