/news/education
Navigation

Des millions pour l’Institut nordique du Québec

Le recteur de l'Université Laval, Denis Brière, profite de l'occasion pour défendre son association avec le cabinet NATIONAL

Des millions pour l’Institut nordique du Québec
Image courtoisie, Institut nordique du Québec

Coup d'oeil sur cet article

Alors qu’une nouvelle étape vient d’être franchie dans le projet de construction de l’Institut nordique du Québec, le recteur Denis Brière a défendu bec et ongles mardi la pertinence du demi-million $ octroyés au cabinet NATIONAL pour des services de relations publiques.

«Ce n’est pas pour mon image, je n’ai pas besoin de ça. C’est très très très bon pour l’Université Laval, je peux vous le garantir, Je peux vous dire que NATIONAL est une contribution extraordinaire à l’Université», a-t-il lancé en marge d’une annonce sur l’Institut nordique.

M. Brière a évoqué le rayonnement international de cette firme «qui a des bureaux partout dans le monde» et les 1800 projets menés par l’Université Laval à travers le monde. Le recteur a toutefois refusé d’indiquer à quels projets de développement la firme avait contribué précisément. «Je ne peux pas vous le dire, ce sont des relations confidentielles avec nos partenaires», a-t-il affirmé.

En attente d'Ottawa

Le gouvernement Couillard a par ailleurs confirmé mardi l’octroi de 10,8 millions $ pour l’élaboration des plans et devis afin de construire sur le campus de l’Université Laval un nouveau complexe pour l’Institut nordique du Québec, un projet évalué à 90 millions $.

Des millions pour l’Institut nordique du Québec
Photo courtoisie, Institut nordique du Québec

Québec s’était déjà engagé à y contribuer à la hauteur de 30 millions $. L’Université Laval espère toujours qu’Ottawa confirmera prochainement son engagement financier pour une somme équivalente.

Même si plusieurs années pourraient encore s’écouler avant la première pelletée de terre, le recteur Brière a affirmé qu’il s’agissait d’un «très grand jour» pour ce projet, convaincu que cette nouvelle étape permettra d’attirer d’autres partenaires qui permettront de boucler le montage financier de ce projet.

Le directeur scientifique de l’Institut nordique, Louis Fortier, a rappelé de son côté que la construction d’un bâtiment permettra de bonifier la recherche en créant une meilleure «synergie» entre les chercheurs, rassemblés sous un même toit.

L’Institut nordique du Québec a été créé en 2014 grâce à un partenariat entre l’Université Laval, l’Université McGill et l’Institut national de la recherche scientifique. Le volet scientifique, dirigé par M. Fortier, a été lancé au début novembre.