/news/politics
Navigation

18 citations du premier ministre Couillard sur la congestion routière à Québec

18 citations du premier ministre Couillard sur la congestion routière à Québec
Photo Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre Philippe Couillard a eu l’occasion d’aborder plusieurs thèmes lors d’une tournée des médias à l’occasion de la fin de session parlementaire. L’un des sujets principaux fut la congestion routière à Québec et les moyens de l’enrayer.

Voici quelques citations entendues sur les ondes de CHOI Radio X et du FM93:

Sur le troisième lien:

#1 «C’est une priorité et il faut savoir quoi faire où, comment et pourquoi.»

#2 «On demande aux deux maires de travailler avec nos deux ministres régionaux pour trouver la meilleure solution. Il y a des travaux qui se font. Il y a des travaux qui vont continuer de se faire. Il y a des priorités qui sont claires. Il y a le fameux SRB qui fait partie de la solution, mais qui n’est pas la seule solution, je répète ça très clairement. Il y a la tête des ponts qui est liée au SRB avec laquelle on pourrait faire du travail intéressant. Pis pour le reste pour augmenter le transit à travers le fleuve, ça va être l’éternel débat l’est contre l’ouest alors à un moment donné, il faut que le monde se mette d’accord.»

#3 «Je suis pour améliorer la congestion routière par un troisième lien. Je vais travailler avec les collègues. Je vais travailler avec les deux maires, on en parle régulièrement pis on va trouver la meilleure solution, également une solution qui respecte la capacité de payer des gens, des contribuables qui nous écoutent.»

Sur le SRB:

#4 «Sur le long terme, c’est un bon choix. Vous ne pouvez pas avoir de solutions à la congestion à Québec sans mettre de transport en commun. Pas seulement du transport en commun. Il faut être plus efficace que ce qu’on a en ce moment pour traverser les ponts pis n’oubliez pas que les gens qui vont faire ce choix, ce n’est pas tout le monde qui va faire ce choix-là, ça va être du monde de moins dans les autos et plus de place sur les routes.»

#5 «Ce n’est pas la seule solution, je le répète, mais il faut le faire. Je vois le souci de monsieur Lehouillier ce matin sur les coûts. On veut que le fédéral soit là. M. Trudeau est disposé et intéressé par ce projet-là également pis la tête des ponts, je reviens à ça, la tête des ponts c’est important. Le spaghetti comme dirait Sam Hamad il y a quelques années, le spaghetti on peut en profiter avec ce projet-là pour le démêler et le rendre plus efficace et trouver une autre solution également.»

#6 «En général, les villes participent toujours à ces projets-là à la hauteur de 25%-75%, mais on est prêts à regarder ça avec eux, avec le fédéral. On veut faire la montage financier comme il le faut et profiter de cette affaire-là pour travailler, encore une fois je le dis, sur la tête des ponts. Travailler également pour faire en sorte que ce qu’on fait là pourrait, plus tard, transformer par exemple, dans un système de tramway régional.»

#7 «Si on fait le SRB, assurons-nous que dans quelques années, si quelqu’un dit: “ben on va faire un tramway pour traverser le fleuve” qu’on ne soit pas obligés de tout défaire et de recommencer. Dans la conception, il y a moyen de faire en sorte de prévoir ça cette possibilité-là.»

Sur un référendum au sujet du SRB

#8 «Je ne pas (que ça prenne un référendum) parce qu’on doit prendre des décisions. Les élus sont élus pour prendre des décisions.»

#9 «Regardez bien, vous votez pour des gens qui sont là pour prendre des décisions. Quelque soit qu’on fait, on parle de milliards de dollars et il y a déjà des milliards de dollars d'investis à Québec. Je pense qu’il faut réajuster le portrait. C’est comme si le gouvernement du Québec, depuis des années, ne s’occupait pas des voies routières à Québec. C’est faux. Il y a des investissements sans arrêts qui continuent et qui vont continuer.

Sur le trafic

#10 «Il faut réaliser également que ce qu’on voit là, c’est la rançon de la prospérité de Québec.»

#11 «Il y a de plus en plus de monde qui habitent à Québec, qui veut habiter à Québec, vous voyez le taux de chômage, vous voyez la prospérité alors il faut qu’on s’ajuste à ça continuellement et regarder vers l’avenir. Moi je suis pour ça. Je suis pour régler le problème de la congestion, je suis pour le principe du troisième lien, je pense que ça prend le SRB aussi et je vais travailler avec les deux maires, les ministres régionaux et on va trouver une solution.»

Sur l’élargissement de l’autoroute Laurentienne

#12 «Ça va être élargi. Pas de bus! Très très bientôt. Véronique Tremblay a tellement hâte.»

#13 «On va l’élargir. On va l’annoncer très bientôt. Comme du monde.»

#14 «Il y a deux sections à faire. Le nord va être fait. Il faut faire de la planification pour le sud. Notre intention c’est de travailler sur toute l’autoroute Laurentienne.»

#15 «La partie nord c’est pour bientôt parce que c’est l’exécution. Partie Sud on est dans la planification. Henri IV également. On va remplir notre engagement d’élargir Henri IV. Charest continue à se faire. Ça date de quelques années, mais c’est en train de se compléter. Il y a beaucoup de travaux à faire et on va les continuer.»

#16 «Il y a énormément d’investissements à Québec dans les routes. Je veux que le monde également réalise que oui on veut toujours faire mieux, faire plus, faire plus vite, mais si vous regardez par rapport à la taille de la ville, il y a beaucoup d’investissements routiers à Québec.»

Sur le ministre des Transports

#17 «Je pense que Laurent est très apprécié par les gens de sa région et en passant, Laurent Lessard il la vit lui-même la congestion. Il sait très bien, la partie à travers le fleuve, de quoi ça a l’air le matin. Il le fait lui même avec les autres citoyens, alors je pense qu’on a là la bonne personne.»

#18 «Laurent c’est un gars qui est près des gens, qui comprend très bien la préoccupation des citoyens et je suis content qu’on l’ait dans notre équipe.»

Écoutez les extraits