/investigations/techno
Navigation

Le PQ demande l’annulation de l’appel d’offres

Une firme gagnante a aidé Revenu Québec avant l’appel d’offres

Le député péquiste Guy Leclair
PHOTO D'ARCHIVES, JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS Le député péquiste Guy Leclair

Coup d'oeil sur cet article

Pour assurer la transparence, «Revenu Québec devrait annuler l'appel d'offres» remporté par une firme ayant participé au processus préalable à sa publication, croit le député du Parti québécois Guy Leclair.

Jeudi, notre Bureau d’enquête révélait que la firme R3D avait été sacrée gagnante, avec son partenaire Microsoft. Or, Revenu Québec a admis que cette entreprise avait été «mise à contribution» par «deux demandes d’intervention» durant le processus avant l’appel d’offres.

«C’est grave!», lance en entrevue M. Leclair, porte-parole péquiste sur le dossier informatique «En plus, la vérificatrice générale (VG) avait sonné l’alarme l’an dernier concernant Revenu Québec», dit-il. La VG avait constaté qu’une firme avait participé à la préparation d’un appel d’offres et l’avait ensuite remporté.

«Il me semble que la règle est assez claire. Les entreprises n’ont pas le droit de participer à l’appel d’offres s’ils ont été reliés indirectement ou directement. Et là, Revenu Québec s’abstient de tout en disant qu’ils ont un avis légal et que c’est correct», poursuit-il.

Des interrogations

Avec tous les problèmes passés en informatique au gouvernement, «on a le droit de se poser des questions au-delà de quelques juristes qui disent que cela a été fait dans la légalité», ajoute le député. «Si c’était une première, on donnerait le bénéfice du doute. Mais là, ce n’est pas le cas». 

Il juge que la Commission parlementaire de l’administration publique devrait recevoir Revenu Québec pour leur demander : «c’est quoi votre manière de faire des appels d’offres?».

Rappelons que la firme R3D a souligné que ses interventions n’étaient «pas dans le périmètre de l’écriture de l’appel d’offres ou des décisions afférentes à l’appel d’offres».

De son côté, Revenu Québec, souligne qu’un avis juridique de ses avocats a confirmé la conformité du processus.