/sports/tennis
Navigation

« Je me sentais rouillée » - Eugenie Bouchard

Eugenie Bouchard
PHOTO AFP Eugenie Bouchard

Coup d'oeil sur cet article

Eugenie Bouchard, qui s’est inclinée devant l’Américaine Shelby Rogers au premier tour du tournoi de Brisbane, a admis qu’elle n’était «pas complètement prête» pour le début de la nouvelle saison.

La joueuse québécoise a perdu en trois manches de 6-2, 2-6 et 6-1. Cependant, elle ajouté être heureuse de revenir à la compétition.

«Je me sentais rouillée», a-t-elle confié au site Tennis.com après sa première défaite de l’année.

La 46e raquette mondiale a avoué qu’elle avait manqué d’énergie au cours de la troisième manche, sans mettre le blâme sur son conditionnement physique ou la température.

«J’ai eu un entraînement normal au cours de la saison morte, mais avant ça, j’ai pris des vacances plus longues qu’auparavant.»

Bouchard avait conclu la dernière campagne avec deux défaites au premier tour.

«J'ai joué environ sept ou huit tournois d'affilée», a-t-elle expliqué.

«Même si je n’ai pas été jusqu’au bout à chaque tournoi, mon aspect mental a été affecté de tournoi en tournoi. Il y a eu le stress que j’ai vécu, semaine après semaine, surtout après le tournoi de Québec. Évidemment, cet événement se passe à la maison et donc, je vis beaucoup plus d’émotions.»

Bouchard a également changé d’entraîneur à plusieurs reprises la saison dernière pour finalement se joindre à nouveau à Thomas Hogstedt.

La Québécoise a toutefois avoué que cette récente pause lui a fait du bien.

«J'en avais vraiment besoin et je pense que ça m'a aidée, parce que maintenant, je suis extrêmement motivée. Je dois simplement me remettre dans le bain!»