/entertainment/radio
Navigation

L’intimidateur de Jean-Simon Bui s’excuse deux fois plutôt qu’une!

L'animateur du FM93, Jean-Simon Bui
Photo courtoisie L'animateur du FM93, Jean-Simon Bui

Coup d'oeil sur cet article

Ghyslain, l'internaute qui a traité l’animateur au FM93, Jean-Simon Bui, «d’ostie de Chinetok» s’est excusé non pas une, mais bien deux fois.

C’est ce qu’a rapporté l’animateur vendredi en ondes. La veille, Jean-Simon Bui avait lu une «lettre d’amour» à Ghyslain, ce troll qui l’avait intimidé en tenant des propos racistes au sujet de son origine ethnique.

«Au départ, je pensais que ça ne donnerait absolument rien, que ça serait un coup d’épée dans l’eau, [...] que ça allait peut-être sensibiliser d’autres personnes, d’autres Ghislain potentiels, j’avais bon espoir de ça. Se battre contre un troll, c’est perdre d’avance», a-t-il raconté dans son émission vendredi.

D’ailleurs, en dénonçant son détracteur jeudi, ce dernier en avait même rajouté une couche en écrivant ceci à l’animateur: «Merci de me donner de l’attention mon ostie de Chinetok. xxx»

Puis, revirement de situation un peu plus tard dans la même émission, lorsque l’animateur a reçu un autre courriel de Ghyslain disant:  «Je m’excuse de mes propos. Je suis sorti hors de mes gonds en raison de tes propos.»

Puis, l’animateur a reçu, vendredi matin, un autre courriel personnel de Ghyslain dans lequel il s’explique plus longuement.

«Ben crime! On est rendus dans un dialogue civilisé, dans un débat pertinent dans lequel on peut échanger des arguments rationnels. Alors, j’accepte tes excuses amicalement aussi, sans rancune. Je sais ce que tu as voulu faire et de toute évidence tu es plus intelligent qu’un simple troll illettré qui envoie des insultes racistes. Tu as voulu me faire mal sur le coup parce que j’ai dit quelque chose qui ne t’a pas plu. Maintenant que tu m’as donné des arguments rationnels, ça me fait plaisir de revenir sur mes propos», a répondu en ondes Jean-Simon Bui avant d’expliquer sa position et nuancer ses propos.