/travel/destinations
Navigation

Des épaves mythiques pour plonger dans l’Histoire

Des épaves mythiques pour plonger dans l’Histoire
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Le salon international de la plongée a ouvert ses portes la semaine dernière à Paris. Soudan, Maldives, Philippines... Les plongeurs ont puisé un maximum d’idées pour organiser leur prochaine expédition marine, avec ­notamment l’exploration des épaves dans le monde entier. Panorama de ces témoignages de l’Histoire à visiter.

Scapa Flow - Écosse

Tout au nord de l’Écosse se situe ­l’archipel des Orcades où les soldats de la marine allemande ont été internés à la fin de la Première Guerre mondiale en ­attendant de connaître ce que les Alliés allaient décider de leur avenir. Le vice-amiral de la flotte ne voulait toutefois se résoudre à se rendre et décida de son ­sabordage en 1919. Scapa Flow est l’un des plus grands cimetières d’épaves au ­monde.

Le Thistlegorm - Égypte

L’épave de ce navire britannique, chargé d’équipements militaires pour accompagner les troupes durant la Seconde ­Guerre mondiale, est un must dans le ­canal de Suez. Situé à 30 m de profondeur, le cargo de 126 m de long est en effet quasiment­­ intact. Il fut ­bombardé par l’aviation allemande en 1941. Et c’est l’explosion­­ des munitions conservées dans les cales qui signa la fin. On peut y observer une locomotive, un canon ­antiaérien, des camions, des motos... Deux plongées minimum sont nécessaires pour découvrir entièrement­­ l’épave.

Le lagon de Truk - Micronésie

En plein Pacifique, la Micronésie abrite un cimetière marin constitué des navires japonais lorsque le pays du Soleil-Levant détenait une importante base marine dans ces îles. Les Américains ont attaqué la flotte en 1944. Les plongeurs peuvent aujourd’hui découvrir plusieurs bateaux japonais, autour des îles de Dubion, Eten, Fefan et Uman. L’une des découvertes ­incontournables est le Fujikawa Maru, ­recouvert de coraux. Le Shinkoku Maru laisse encore deviner son infirmerie et sa table d’opération. Plus cocasse, les ­plongeurs explorent un sous-marin, qui n’a pas été bombardé, mais qui a coulé quand l’équipage a oublié de fermer les écoutilles...

Umbria - Soudan

En mer Rouge, à Port-Soudan, l’Umbria est considéré comme l’une des plus belles épaves du monde, rendu célèbre par le ­cinéaste Hans Haas et le commandant Cousteau. Le navire long de 153 m, de nationalité­­ italienne, est intact et autorise même une exploration à l’intérieur. Les plongeurs reconnaîtront facilement l’hélice­­ de ce bateau qui fut sabordé ­volontairement par son équipage en ­raison d’une vérification par la marine britannique en 1940. L’Umbria ­transportait des bombes en secret.