/weekend
Navigation

Du classique rock aux beautés de la Grèce

Coup d'oeil sur cet article

En 2017, Montréal regorgera d’activités en vue du 375e anniversaire. Que ce soit au Quartier des ­spectacles où lors des multiples concerts gratuits et payants, tout un chacun trouvera une sonorité à son oreille. Entre l’Opéra de Montréal qui a revêtu des habits semi-rock pour The Wall, jusqu’à l’Orchestre symphonique de Montréal, sans oublier la venue d’Alain Lefèvre, notre agenda sera bien rempli, avec quelques autres surprises.

Photo courtoisie

Généralement, l’Opéra de Montréal donne quatre soirs de représentations, mais avec Another Brick In The Wall (Roger Waters/Pink Floyd), des supplémentaires ont été ajoutées. Du 11 au 26 mars 2017, la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts retentira aux sonorités de cette œuvre légendaire. ­Mise en scène par Dominic Champagne, soutenu par le compositeur Julien Bilodeau , avec Rogers Waters comme librettiste, et l’Orchestre Métropolitain sous la direction du chef Alain Trudel, The Wall sera ­interprété par des «gens d’ici», dont le ténor Étienne Dupuis. Pour l’Orchestre symphonique de Montréal, il faudra attendre le ­mercredi 31 mai, soit la clôture. Avec la ­compagnie multimédia Moment Factory, Kent Nagano dirigera la création mondiale du compositeur Sammy Soussa pour ­l’anniversaire de Montréal.

La Grèce et Marie-­Nicole Lemieux

Photo courtoisie

C’est peut-être l’effet 375e anniversaire, mais toujours est-il que les organisateurs de Montréal en lumière ont bonifié l’offre ­classique. Du 23 février au 11 mars, en plus des délices gastronomiques, le pianiste Alain Lefèvre viendra enfin présenter Sas Agapo. Entre les souvenirs de sa vie en Grèce, ce piano solo s’annonce comme un évènement touchant. À ne pas manquer le 26 février à la Maison symphonique. Nous surveillerons aussi le nouveau disque de la contralto ­Marie-Nicole Lemieux, consacré à Rossini (le 3 mars). À partir du 28 janvier, l’art et la musique feront bon ­ménage puisque le Musée des beaux-arts de ­Montréal présentera une rétrospective ­Chagall. Comme jumelage, la fondation Arte Musica a convié le violoncelliste Emmanuel Bertrand avec le pianiste Pascal Amoyel (25 janvier) ainsi que la ­violoniste Lara St-John et le pianiste Matt Herskowitz (23 février). La table est mise pour un bel hiver !

Alexandre Da Costa

  • ★★★★ 
Photo courtoisie

Orchestre symphonique de Vienne, Stradivarius à l’opéra - Spectra Musique

Comme le violoniste Alexandre da Costa sera l’une des têtes d’affiche du Festival Montréal en Lumière, autant en profiter. Le 23 février au Théâtre Maisonneuve, il présentera donc cette nouveauté qui se veut un clin d’œil à l’opéra, mais avec un violon. Somptueux, et bien étoffé, ce tour du chapeau aux grands airs et compositeurs (Puccini, Wagner, Prokofiev ou Bizet) est un ravissement autant pour l’oreille que l’esprit. Dans un mode qui peut rassembler un large public, et pas nécessairement ceux qui sont férus de musique classique, cette nouveauté de l’année 2017 ouvre bien notre carnet.

3 concerts à surveiller

17 janvier 20 h

Maison symphonique

  • Œuvres de Reich, Ravel et Haydn, Soliste : Marc-André Hamelin, pianiste.
  • Sous la direction de Kent ­Nagano.

18 janvier 20 h

Maison symphonique

  • Œuvres de Glass et Haydn.
  • Soliste : Pinchas Zuckerman, violoniste.
  • Sous la direction de Kent ­Nagano.

19 janvier 10 h 30

Maison symphonique

  • Œuvres de Pärt, Chosta­kovitch et Haydn.
  • Solistes : Paul Merkelo, ­trompettiste.
  • Marc-André Hamelin, pianiste.
  • Sous la direction de Kent ­Nagano.