/finance/business
Navigation

Lancé il y a 10 ans, le iPhone a changé la donne

FILES-US-TECHNOLOGY-APPLE-IPHONE-ANNIVERSARY
Photo AFP Le regretté Steve Jobs, d’Apple, lors du lancement du tout premier iPhone le 9 janvier 2007 à l’événement Macworld, à San Francisco.

Coup d'oeil sur cet article

LAS VEGAS | Il y a 10 ans naissait le iPhone, appareil emblématique qui a littéralement révolutionné l’industrie des téléphones portables et changé nos habitudes, mais son créateur Apple n’en reste pas moins sous pression en attendant la sortie éventuelle d’une nouvelle merveille.

L’iPhone a été présenté au grand public le 9 janvier 2007 par Steve Jobs, le patron visionnaire d’Apple aujourd’hui décédé. Et rarement un appareil aura autant bouleversé les habitudes que ce petit accessoire à écran tactile, alors qu’à l’époque le marché était dominé par les téléphones à clavier de BlackBerry.

Applications

«Apple a permis le développement de toutes ces applications qui ont amené cette plateforme d’informatique mobile dans votre poche», relève Brian Blau, analyste de la firme spécialisée Gartner, au salon de l’électronique CES de Las Vegas, qui s’est achevé hier.

«Aujourd’hui, il est difficile de créer un produit électronique grand public sans connectivité» à internet, ajoute-t-il.

Apple n’est pas présent sur le salon CES, mais son ombre et son pouvoir créatif planent sur de nombreux stands.

«L’iPhone a changé le monde parce que l’informatique mobile fait aujourd’hui partie de la vie quotidienne des gens», reprend M. Blau.

Internet dans la poche

L’iPhone, d’une certaine manière, a été la graine à partir de laquelle l’industrie de l’électronique grand public a poussé et proliféré, estime encore Maxwell Ramsey, du site d’information spécialisé dans la téléphonie mobile phoneArena.com.

Mettre internet dans la poche des consommateurs ou sur des tablettes a profondément changé la manière dont on regarde un film, on s’informe, on socialise ou on travaille.

«Il a bouleversé l’orientation de l’industrie, estime M. Ramsey. Il a aussi détruit beaucoup d’entreprises et changé le paysage.»