/news/health
Navigation

Une promotion, synonyme de dépression et de mauvaise santé

Une promotion, synonyme de dépression et de mauvaise santé
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Vous avez été promu à un nouveau poste dans votre environnement professionnel? Vous avez plus de chances de vous sentir malade et déprimé, selon une étude réalisée par des chercheurs de l'Université de Stockholm, en Suède.

Une promotion vous permettra de profiter d'un surplus d'argent bien apprécié, mais elle pourrait également vous donner l'impression d'être plus malade et plus déprimé que lorsque vous occupiez un poste moins exigeant.

Une promotion, synonyme de dépression et de mauvaise santé
Photo Fotolia

Une promotion aurait sur la santé des effets néfastes pendant une période pouvant atteindre quatre ans. Ces effets s'atténueraient par la suite au fur et à mesure que la personne s'adapte à ses nouvelles tâches.

Des 1400 hommes et 2000 femmes suivis en Suède par les chercheurs de Stockholm pendant six ans, près de 66 % n'ont pas reçu de promotion entre 2008 et 2014.

Quelque 700 ont été promus une fois, 367 l'ont été deux fois et 139 ont reçu trois promotions.

Cinquante employés ont quant à eux reçu quatre promotions pendant cette période.

Dépression et douleurs physiques

Les volontaires devaient évaluer leur santé générale sur une échelle dont les valeurs allaient de «très bonne» à «très mauvaise». Ils ont aussi répondu à des questions concernant leur niveau de dépression.

Ceux qui ont reçu une promotion dans les deux à quatre ans avant le début de l'étude ont plus souvent rapporté des problèmes de santé grandissants, écrit le Daily Mail.

En outre, les hommes étaient plus enclins à souffrir de problèmes de santé mentale, tandis que les femmes souffraient de douleurs physiques reliées à leur emploi.

Une promotion, synonyme de dépression et de mauvaise santé
Fotolia

Les chercheurs écrivent dans l'International Journal of Epidemiology d'Oxford que «les promotions professionnelles sont associées à une impression personnelle d'être moins en santé, tant chez les hommes que chez les femmes, et ce, jusqu'à quatre ans après ce vote de confiance».

Il ne s'agit donc pas de résultats cliniquement prouvés, mais plutôt d'une appréciation personnelle, par les individus, de leur état de santé.

Un expert en psychologie de la Manchester Business School explique qu'«être promu signifie souvent plus d'heures de travail et plus de responsabilités, ce qui peut affecter votre santé jusqu'à ce que vous vous adaptiez. Ce n'est pas tout le monde qui est fait pour avoir une promotion».

La Suède arrive au 61e rang du classement Happy Planet.

Le Canada et les États-Unis arrivent respectivement aux 85e et 108rangs du palmarès qui compte 140 pays.