/entertainment/radio
Navigation

Insultes racistes: Jean-Simon Bui porte plainte à la Commission des droits de la personne

L'animateur du FM93, Jean-Simon Bui
Photo courtoisie L'animateur du FM93, Jean-Simon Bui

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir été traité de «Chinetok» par un détracteur qui s’est finalement excusé deux fois plutôt qu’une, voilà maintenant que l’animateur et journaliste au FM93, Jean-Simon Bui, porte plainte à la Commission des droits de la personne pour des insultes racistes proférées par un autre internaute.

Cette fois, le jeune homme dont le père est un réfugié de guerre Vietnamien a été intimidé par un troll utilisant le pseudonyme Chris Jack.

«On a des outils au Québec pour faire face à ce type d’insulte raciste et je vais les utiliser», avait-il prévenu dimanche dans l’émission matinale du FM93.

Lundi, il s’est donc adressé à la Commission des droits de la personne qui a accepté de recevoir la plainte.

L’animateur affirme que sa famille a aussi été très ébranlée par ce message raciste.

«J’ai reçu le message le plus dégoûtant que je n’ai jamais lu de ma vie, pis ça va au-delà de "l’ostie de Chinetok". C’est un message qui est articulé, ce qui est encore plus inquiétant. Je suis chamboulé. Ça m’affecte beaucoup parce que la portée est beaucoup plus vaste. C’est drôlement offensant. C’est du racisme à l’état brut [...]», a-t-il déclaré.