/sports/tennis
Navigation

Abanda et Robillard-Millette appelées à guider le Canada

Françoise Abanda et Charlotte Robillard-Millette
Photo d'archives Françoise Abanda et Charlotte Robillard-Millette

Coup d'oeil sur cet article

Les jeunes Québécoises Françoise Abanda et Charlotte Robillard-Millette feront partie de l’équipe canadienne qui participera aux rencontres du Groupe 1 de la zone des Amériques de la Fed Cup, au Mexique, du 6 au 12 février.

«Nous miserons sur notre nouvelle génération de joueuses pour cette rencontre», a déclaré le capitaine Sylvain Bruneau par voie de communiqué.

L’Ontarienne Bianca Vanessa Andreescu, 16 ans, complète la formation annoncée par Tennis Canada. L’absence d’Eugenie Bouchard à ce stade de la compétition de la Fed Cup est tout à fait logique puisque les meilleures joueuses ne participent généralement pas à ces rencontres.

«Eugenie [Bouchard] et Aleksandra [Wozniak] avaient fait leurs débuts en Fed Cup dès un très jeune âge et cette expérience les avait bien servies, a notamment mentionné Bruneau. Je crois donc qu’il en sera de même pour Bianca, Charlotte et Françoise, qui sera la leader du groupe. J’ai confiance en elles.»

Après avoir vécu son baptême en 2015, Abanda en sera à une cinquième présence à la Fed Cup.

Robillard-Millette, quant à elle, en est déjà à une troisième sélection au sein de l’équipe canadienne de la Fed Cup. Elle fêtera pourtant ses 18 ans jeudi.

Revenir dans le Groupe mondial

Rappelons qu’en 2016, l’équipe canadienne s’était inclinée au premier tour du Groupe mondial II contre le Bélarus. Elle avait ensuite subi une autre défaite face à la Slovaquie lors d’une rencontre de barrage pour le Groupe mondial II. Le Canada a ainsi été rétrogradé au sein du Groupe I de la zone des Amériques.

Les nations participantes seront divisées en deux groupes de quatre équipes. Les pays gagnants de chaque groupe s’affronteront pour mériter la chance de prendre part aux qualifications pour le Groupe mondial II, qui doivent avoir lieu en avril 2017, tandis que les deux pays au bas du classement seront relégués au Groupe II de la zone des Amériques pour 2018.