/news/transports
Navigation

Bientôt des agents armés à l’Aéroport de Québec

Coup d'oeil sur cet article

Il y aura bientôt des agents armés à l’aéroport de Québec, mais il ne faut pas y voir de lien avec la fusillade de Fort Lauderdale.

C’est, en fait, une directive de Transports Canada, rapporte Radio-Canada. Tous les aéroports dotés d’un centre de prédédouanement doivent compter sur les services d’un ou des agents armés, en permanence. Il s’agit souvent de policiers.

Or, l’aéroport international Jean-Lesage sera doté d’un tel centre de prédédouanement américain, possiblement en 2018. Tout est réglé du point de vu politique. La direction de l’aéroport doit maintenant régler les derniers détails avec le gouvernement fédéral.

Le centre de prédédouanement sera adjacent à l’agrandissement du terminal actuellement en cours de réalisation.

L’ensemble des travaux, qui permettront à l’aéroport de doubler sa superficie d’ici 2018, est estimé à 277 millions de dollars.