/news/currentevents
Navigation

La survivante d’un violent accident de la route se confie

Accident mortel � La Tuque
CAPTURE D'�CRAN/TVA NOUVELLES/AGENCE QMI La collision qui a fait deux victimes, une mère de 38 ans et sa fillette de 10 ans.

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES – Stéphanie Thibeault est la seule survivante d’un accident survenu mercredi dernier sur la 155 à La Tuque. Les images de la collision qui a fait deux victimes, une mère de 38 ans et sa fillette de 10 ans, resteront à jamais gravées dans sa mémoire.

«Je ne peux pas décrire ce que ça m'a fait de savoir qu'il y avait un enfant dans l'autre voiture. Je suis une maman d'un bébé de 5 mois», a raconté Stéphanie Thibeault.

La jeune mère s'en est sortie avec quelques blessures, mais rien de grave. Une issue étonnante puisque l'impact a été d'une grande violence.

«J'ai ouvert les yeux et tout ce que je voyais, c'était mon pare-brise tout brisé et de la fumée», se rappelle la jeune femme.

Son conjoint a craint le pire. «J'étais certain qu'elle était décédée. C'était une scène d'horreur», a confié Daniel St-Louis.

Durant son séjour à l'hôpital, la mère de la victime dans cet accident est venue la voir. Elle venait de perdre sa fille et sa petite fille d'un coup. La rencontre a été émouvante.

«Elle m'a dit: ce n'est pas ta faute, c'est un accident. Elle est avec sa fille là-haut», a ajouté Stéphanie.

Selon elle, le déneigement n’est sans doute pas en cause dans l'accident, mais plutôt la configuration de la route à cet endroit et cette courbe dangereuse

Le ministère des Transports a annoncé que la signalisation sera bonifiée dans ce secteur, mais la survivante souhaiterait davantage de changements pour que cette route ne vole plus d'autres vies.