/entertainment/movies
Navigation

Le box-office de 2016 en cinq points

Bloc cinéma
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

L’agence Cinéac a publié mardi son bilan de l’année 2016 au box-office québécois. De la faible performance du cinéma québé-cois à la domination des films hollywoodiens dans les salles de la province, voici cinq choses à retenir sur les résultats de la dernière année aux guichets.

Le cinéma québécois en arrache

Le cinéma québécois a connu une année particulièrement difficile aux guichets en 2016. En terme de revenus bruts, les films québécois sont passés de 13 032 017 $ en 2015 à 8 836 934 $ en 2016 et leur part de marché a chuté à 5,1 % (contre 7,2 % en 2015).

Baisse du box-office global

Malgré le succès de plusieurs gros films américains, le box-office global des cinémas du Québec a connu une baisse de 4,9 %, passant de 182 736 238 $ l’an dernier à 173 780 926 $ en 2016.

Trois millionnaires

Signe que l’année a été décevante pour les productions locales aux guichets, seulement trois films québécois ont réussi à franchir le cap du million de dollars au box-office en 2016. Avec des recettes de 2,7 M$, la comédie Les 3 P’tits Cochons 2 a remporté la palme du film québécois le plus populaire de l’année, suivi de Votez Bougon (1,2 M$) et 1:54 (1,1 M$).

Hollywood domine

La baisse du cinéma québécois a profité à Hollywood qui a encore augmenté sa domination sur le box-office de la province. Porté par le succès de films comme Deadpool et Rogue One: une histoire de Star Wars, le cinéma hollywoodien a vu sa part de marché grimper à 88,4 % en 2016 (contre 79 % en 2015). En terme de revenus bruts, les films américains ont récolté des recettes de 153 582 115 $ au Québec.

Les super-héros ont la cote

Les films de super-héros et d’animation hollywoodiens ont encore été très populaires en 2016. À preuve, pas moins de cinq films de super-héros (dont Capitaine America et Dr Strange) et cinq films d’animation (dont Trouver Doris et Zootopia) figurent dans le top 20 des films les plus lucratifs de l’année. C’est d’ailleurs un film de super-héros (Deadpool) qui a été le film le plus populaire de l’année dans les salles du Québec avec des recettes de 5,4 M$.