/entertainment/movies
Navigation

Le Festival REGARD reconnu par les Oscars

La directrice générale du Festival REGARD, Marie-Elaine Riou et la directrice de la programmation Mélissa Bouchard étaient tout sourire hier lors de l’annonce de leur récente accréditation par l’Académie derrière la cérémonie des Oscars.
Photo d'archives, Roger Gagnon La directrice générale du Festival REGARD, Marie-Elaine Riou et la directrice de la programmation Mélissa Bouchard étaient tout sourire hier lors de l’annonce de leur récente accréditation par l’Académie derrière la cérémonie des Oscars.

Coup d'oeil sur cet article

Le Festival REGARD aura de quoi fêter sa 21e édition, puisque ceux qui repartiront avec les grands honneurs à partir de cette année seront qualifiés pour accéder au processus de nomination de la prestigieuse course aux Oscars.

Concrètement, les courts métrages qui prendront part au festival saguenéen et qui remporteront les grands prix nationaux et internationaux lors de la compétition – qui aura lieu du 15 au 19 mars prochains – seront désormais considérés dans le processus de nomination des Oscars dans la catégorie «Meilleur court métrage de fiction» (Short film – Live Action).

Les films sélectionnés lors de la prochaine édition de REGARD seront ainsi éligibles à la cérémonie des Academy Awards de 2018.

Notoriété

«Ça va apporter beaucoup de notoriété au niveau de notre compétition nationale, mais aussi au niveau international, surtout qu’on est le seul à diffuser exclusivement du court métrage à avoir cette reconnaissance-là au Canada», explique la directrice générale de Festival REGARD, Marie-Elaine Riou.

L’événement régional devient seulement le troisième festival de cinéma au Québec, tous styles confondus, à être reconnu par l’Académie pour la catégorie court métrage. L’organisation peut aussi se targuer de n’être que le sixième événement à se distinguer de la sorte au pays.

«Ça offre une porte supplémentaire pour les courts métrages québécois et canadiens aux Oscars», note également la directrice de la programmation du festival, Mélissa Bouchard.

Prochaine étape

Cette reconnaissance de l’Académie a nécessité des démarches de longue haleine de la part de l’organisation. Depuis 2013, des représentants de l’Académie assistent au festival afin d’évaluer sa pertinence pour l’industrie cinématographique. La démarche a clairement payé puisque la candidature de REGARD a été entérinée en décembre dernier, dès sa première soumission au comité de sélection.

Chose certaine, l’expérience acquise en 2013 lorsque le festival avait présenté le court métrage Henry – un film de Yan England sélectionné au préalable pour les Oscars cette année-là – a manifestement influencé la direction dans ses démarches. Aujourd’hui, avec leur nouvelle certification de l’Académie, les gens de REGARD espèrent maintenant qu’un film fera le chemin inverse que celui qu’à connu le film du Québécois.

«Notre mandat, c’est de présenter ce qui s’est fait de mieux dans l’année. Si un film gagne aux Oscars, probablement qu’on va le présenter si on juge que c’est un bon film, mais si on l’a présenté avant qu’il se rende là, ce sera aussi super intéressant», indique Marie-Elaine Riou.

Oser rêver

Lorsqu’on lui demande jusqu’où cette nouvelle accréditation pourrait mener son événement, elle se prend d’ailleurs à espérer de très belles choses pour l’avenir.

«Il faut rêver. La prochaine étape, c’est de voir un film qui aura passé par REGARD, qui aura gagné le Grand prix et qui se retrouvera nommé aux Oscars, voir même le gagnant. Là, on sera encore plus content», confie la directrice générale.

Le Festival REGARD reçoit chaque année près de 3000 candidatures de courts métrages et n’en sélectionne que 200. De ce nombre, seuls 75 films – dont une majorité en provenance du Québec – prennent part aux compétitions officielles.