/sports/racing
Navigation

Lessard en série ARCA

Le jeune pilote québécois disputera trois courses à l’invitation de Toyota en 2017

Raphaël Lessard aura l’occasion de se mesurer à des pilotes chevronnés en série ARCA la saison prochaine.
Photo d’archives Raphaël Lessard aura l’occasion de se mesurer à des pilotes chevronnés en série ARCA la saison prochaine.

Coup d'oeil sur cet article

Raphaël Lessard a été invité par Toyota et sa filiale TRD à disputer trois courses dans la série ARCA en 2017.

Le jeune prodige de la course automobile franchit donc une autre étape dans sa fulgurante ascension qui le mènera vers les plus hautes sphères du stock-car au sud de la frontière.

Son championnat acquis dans la série Cars Tours, où il a attiré les regards l’année dernière, n’est pas étranger à cette invitation.

La nouvelle n’est certes pas banale.

Rares en effet sont les pilotes canadiens à avoir obtenu pareil privilège au fil des ans.

Le constructeur japonais s’est toujours efforcé de développer de jeunes talents qui ont su par la suite gravir les plus hauts échelons avec succès.

«L’Association avec Toyota commence à porter ses fruits, a indiqué son agent Robert Desrosiers. On croit au talent exceptionnel de Raphaël.»

Écurie de pointe

L’ARCA est considérée, en parallèle avec un autre championnat de développement, la série K&N, comme un tremplin privilégié pour accéder aux trois divisions majeures du ­NASCAR.

Cette discipline a su former des pilotes qui, aujourd’hui, sont des engagés réguliers dans la discipline-reine, la Coupe Monster Energy.

Le calendrier de la série comporte notamment des étapes sur les anneaux de vitesse les plus rapides. La première course de la saison aura d’ailleurs lieu sur le prestigieux ovale de Daytona, en Floride, en février.

Pour ses trois épreuves, Lessard a été recruté par l’écurie Venturini ­Motorsports, une équipe de pointe de la série ARCA qui a formé des espoirs tels Ryan Blaney, Erik Jones, Daniel Suarez et Christopher Bell.

L’entourage de Lessard est à peaufiner le calendrier final de son protégé. Deux des trois participations sont déjà confirmées, soit à Nashville, le 8 avril, et à Winchester, en Indiana, le 6 août.

La troisième sera annoncée au cours des prochains jours.

Puisqu’il n’est âgé que de 15 ans, ­Lessard est limité à courir sur des ­tracés ovales d’un mille ou moins.

Il ­célébrera ses 16 ans le 5 juillet.

20 autres épreuves

Les trois présences de Lessard s’ajoutent à l’agenda très chargé qui l’attend en 2017.

Vingt autres épreuves dans la catégorie des Super Late Models sont prévues, dont la première dans un peu plus de deux semaines, à Cordele, en Georgie.

Il retrouvera alors l’écurie de David Gilliland Racing, qui lui a procuré son championnat l’an dernier.

Lessard s’envolera samedi vers ­Charlotte, où aura lieu en soirée le gala de la série CARS Tour. Son séjour de quelques jours en Caroline du Nord lui permettra aussi de visiter les ateliers de l’écurie Venturini en prévision de ses trois courses en ARCA.

Quelques pilotes québécois, dont ­Andrew Ranger, vainqueur à quatre reprises en sept départs, et Mario Gosselin, trois fois gagnant en 39 participations, se sont notamment ­illustrés en série ARCA dans le passé. Pour un, Ranger avait triomphé en devançant, dans l’ordre, Chase Elliott et Chris Buescher sur le circuit routier de Millville, au New Jersey, en 2012.