/news/currentevents
Navigation

Mort du cycliste Guy Blouin: procès à la mi-octobre pour le policier Simon Beaulieu

Le procès de Simon Beaulieu (à l’arrière) aura lieu en octobre.
Photo Kathleen Frenette Le procès de Simon Beaulieu (à l’arrière) aura lieu en octobre.

Coup d'oeil sur cet article

C’est à la mi-octobre que le policier Simon Beaulieu subira son procès de conduite dangereuse et négligence criminelle causant la mort de Guy Blouin.

Mardi après-midi, dans le cadre d’une conférence de gestion, l’avocat de la Couronne, Me Michaël Bourget, et celui de la défense, Me Maxime Roy, ont convenu qu’une semaine serait suffisante pour présenter la preuve et les gestes qui sont reprochés au policier.

En tout, sept témoins, soit le reconstitutionniste de la Sûreté du Québec, un mécanicien, deux techniciens et trois témoins civils seront présentés par la Couronne.

En défense, Me Roy a fait savoir que le témoignage d’un expert sera entendu, de même que le policier Beaulieu.

«Depuis le début, mon client veut se faire entendre, parce qu’il a des choses à dire, alors c’est plutôt certain qu’il prendra la parole lors de ce procès», a souligné Me Roy.

Le 5 septembre 2014, les enquêteurs de la Sûreté du Québec ont effectué une reconstitution de la scène de l'accident dans Saint-Roch.
Photo d'archives
Le 5 septembre 2014, les enquêteurs de la Sûreté du Québec ont effectué une reconstitution de la scène de l'accident dans Saint-Roch.

Rappel

Rappelons qu’en septembre 2014, la victime circulait à bicyclette sur la rue Saint-François Est lorsque les policiers ont voulu l’intercepter. Comme il refusait de s’arrêter, le policier au volant de l’autopatrouille a reculé, happant le cycliste de 48 ans.

Après une enquête exhaustive menée par la Sûreté du Québec, les accusations ont été portées contre l’agent Beaulieu en août 2015.