/news/politics
Navigation

Plan Lisée: cinq ans de campagne référendaire, dénonce le ministre Fournier

Le PLQ a répliqué à la proposition Lisée par une publicité négative sur les réseaux sociaux

Le ministre libéral Jean-Marc Fournier.
Photo d'archives Simon Clark Le ministre libéral Jean-Marc Fournier.

Coup d'oeil sur cet article

Jean-François Lisée propose la plus longue campagne référendaire que le Québec n’a jamais connue, s’insurge le ministre libéral Jean-Marc Fournier.

Le plan de match du nouveau chef péquiste, qui veut modifier l’article 1 du programme du Parti québécois (PQ), s’avère le pire des scénarios aux yeux du gouvernement Couillard. M. Lisée promet de ne pas tenir de référendum avant 2022.

«La campagne référendaire, elle ne va pas durer cinq semaines, elle va durer cinq ans! peste le ministre Fournier. Dans un référendum, le pire, ce n’est pas le jour du vote, c’est la campagne qui divise, qui éloigne des vraies affaires et qui affaiblit l’économie du Québec, et c’est dès maintenant qu’il met ça en marche.»

« Le prince des astuces »

Selon lui, la proposition Lisée passera comme une lettre à la poste auprès des militants péquistes, «qui carburent à tous les moyens de faire la séparation». Jean-Marc Fournier surnomme d’ailleurs le leader souverainiste «le prince des astuces».

Le ministre estime que l’opération pilotée par le PQ visant à faire contrepoids aux festivités du 150e de la fédération canadienne fait partie intégrante de la campagne référendaire de Jean-François Lisée. «Il est limpide son agenda, il va tout faire pour mobiliser les Québécois pour être contre le Canada».

Le PLQ réplique

Le Parti libéral a également pourfendu la stratégie référendaire du nouveau chef péquiste par une publicité négative diffusée mardi sur les réseaux sociaux.

«5 ans d’incertitude, 5 ans de division, 5 ans de confrontation, 5 ans de déficit, 5 ans de recul économique et un référendum d’ici 2022. Avec Lisée, tout n’est que tactique», peut-on lire dans l’infographie.

Conseil national

La feuille de route du nouveau chef péquiste sera présentée le weekend prochain aux membres du PQ, à l’occasion d’un Conseil national à Québec.

«La tâche fondamentale du PQ est de faire du Québec un pays. Sa tâche immédiate est de restaurer les ressorts essentiels de la nation, mis à mal par près de 15 ans de régime libéral», précise la proposition principale de Jean-François Lisée.