/news/politics
Navigation

Québec suspend le programme de parrainage des réfugiés syriens

visite YUL
Photo LE JOURNAL DE MONTRÉAL, Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL |  Croulant sous les demandes de parrainage de réfugiés, le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec a annoncé, lundi, la suspension temporaire du programme.

Présentement, quelque 10 000 demandes de parrainage de réfugiés approuvées par Québec sont toujours en attente de traitement au fédéral. Plus de 7500 d’entre elles concernent des réfugiés originaires de la Syrie.

«En concordance avec l'annonce faite par le gouvernement fédéral, nous suspendons temporairement la réception de nouvelles demandes de parrainage afin de réduire l'inventaire des demandes en attente. Toutes les demandes que nous avons reçues en date du 26 janvier 2017 seront traitées», a précisé la ministre Kathleen Weil, par la voie d’un communiqué.

En vertu de son plan d’immigration 2017, le Québec s’est engagé à accepter entre 4050 et 4400 réfugiés par l'entremise du programme de parrainage cette année. À ce rythme, la banque de demandes déjà amassées ne sera pas épuisée avant 2019.

En date du 31 décembre 2016, la province avait accueilli un total de 7431 réfugiés en provenance de la Syrie depuis 2015.

Le gouvernement québécois a haussé son seuil d’immigration à 51 000 personnes en 2017, contre 50 000 l’année dernière.