/news/transports
Navigation

Vélo Québec veut assouplir les règles pour les cyclistes

Vélo Québec veut assouplir les règles pour les cyclistes
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

L’organisme Vélo Québec entend bien faire assouplir les règles entourant le cyclisme cette année, comme l’obligation de circuler à l’extrême droite de la rue, d’avoir six réflecteurs et de devoir faire l’arrêt obligatoire.

«Les règlements doivent être mis à jour, puisque c’est ce que font déjà les cyclistes», soutien Magali Bebronne, chargée de projet à Vélo Québec.

L’organisme présentera un mémoire à la consultation publique menée par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

Depuis lundi, le gouvernement demande l’avis du public sur une quinzaine de thèmes entourant la sécurité routière et le partage de la route.

On demande par exemple aux internautes si l’arrêt complet et le port du casque devraient être obligatoires pour les cyclistes.

«Ce sont des préoccupations qui ont été portées à notre attention et on cherche à sonder la population», indique François Rémillard, organisateur de la consultation publique.

Les citoyens sont aussi invités aux séances publiques dans 11 villes du Québec à partir de février.

Leurs opinions seront remises au ministre des Transports pour sa réforme du Code de la sécurité routière, promise depuis 2014.