/finance/business
Navigation

MAAX devient une division de l’Américaine ABG et garde son siège social à Lachine

MAAX devient une division de l’Américaine ABG et garde son siège social à Lachine
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Le fabricant de bains MAAX, qui possède trois usines et 400 employés au Québec, devient une division d’ABG (American Bath Group) de Tennessee. Les deux entreprises viennent de conclure une entente de fusion, dont le montant n’a pas été dévoilé.

«Pour le moment, cette entente est assujettie aux conditions habituelles régissant la clôture d’une transaction», peut-on lire dans le communiqué émis par MAAX. Les deux entreprises disent vouloir se concentrer sur le processus de fusion et sur le service aux clients de chacune des deux entreprises, «et ce, sans interruption».

Le président et chef de la direction actuel de MAAX, Mark Gold, devient le président de cette division. «Pour le moment, nous allons poursuivre nos activités en tant qu’entreprises distinctes, et tout reste comme avant.»

MAAX va conserver son siège social à partir de son bureau existant, à Lachine, et ABG garde le sien à Savannah, au Tennessee. Toutes deux disent vouloir maintenir leurs activités de fabrication existantes et préserver leur main-d’œuvre, tant au Canada qu’aux États-Unis.

ABG souhaite «tirer parti de la force de la marque MAAX et de la solide réputation dont jouit cette entreprise, établie au Québec, au Canada, depuis plus de 47 ans».

MAAX a été fondée par l’entrepreneur beauceron Placide Poulin. Elle compte 1300 employés, dont 400 au Québec, répartis dans 9 usines, dont 3 au Québec, à Lachine, à Tring-Jonction et à Sainte-Marie de Beauce.

Depuis 2011, le nombre d’employés connaît une croissance de 7 % et près de la moitié de la main-d’œuvre est au Québec.

MAAX avait 21 usines en 2004, lorsque l'Américaine J.W. Childs l'a acquise pour 575 millions$. L’entreprise avait alors laissé tomber la fabrication des armoires et des spas pour se concentrer sur les baignoires et les douches. En septembre 2008, MAAX a été revendue au fonds d’investissement privé Brookfield Asset Management.

Un fonds d'investissement d’importance

L’entente de fusion d’aujourd’hui signifie que MAAX deviendra propriété de Lone Star Funds. Le fonds d’investissement privé, basé à Dallas et fondé par le milliardaire John Grayken, a acheté ABG en octobre, pour 750 millions$ US.

La société appartenait depuis 2014 à un autre fonds d’investissement privé, Sterling Group.

American Bath, qui comprend les marques Praxis et Aquatic dans son portefeuille, conçoit et fabrique des baignoires et des douches en acrylique.

Lone Star a recueilli plus de 65 milliards $ pour investir dans des rachats d’entreprises, dans l'immobilier et dans le crédit.

Racines québécoises

Dans une entrevue accordée au «Journal de Québec» en mai 2016, André Deland, vice-président Développement de nouveaux produits chez MAAX, était heureux de voir l'entreprise reprendre le chemin tracé par son fondateur Placide Poulin. «Notre plus important centre de R&D se situe à Sainte-Marie. Même si nous avons été vendus, nous sommes très fiers de nos racines québécoises», avait souligné M. Deland.