/news/provincial
Navigation

Plus de souplesse pour le déclenchement des opérations déneigement à Québec

Le 12 décembre dernier, d’abondantes chutes de neige avaient enseveli la capitale.
Photo d'archives Annie T Roussel Le 12 décembre dernier, d’abondantes chutes de neige avaient enseveli la capitale.

Coup d'oeil sur cet article

Pour éviter de revivre le cafouillage du 12 décembre dans le déneigement, la Ville de Québec a changé ses critères pour déclencher une opération de ramassage de la neige.

Le 12 décembre dernier, d’abondantes chutes de neige avaient enseveli la capitale. Mais puisque les prévisions annonçaient moins de 10 cm d’accumulation, la Ville avait appliqué sa politique à la lettre et avait décidé de ne pas ramasser la neige au centre-ville. Résultat, le lendemain, citoyens, commerçants et automobilistes ont ragé toute la journée contre les rues embourbées.

Le conseiller responsable du déneigement, Jonatan Julien, avait parlé d’«analyse bête et méchante» et mettait en doute le fait que la décision de déployer les équipes ne puisse pas être prise plus tard que midi.

Depuis, des changements ont été apportés. On n’a pas repoussé l’heure limite de la prise de décision, mais on sera désormais moins frileux à sortir les déneigeuses. «Dans le doute, on sort, dit-il en entrevue téléphonique. Si on annonce 2 cm, c’est sûr qu’on sort pas. Mais si c’est 9,2 cm, pose-toi pas la question. On sort.»

Pas plus cher

Cette façon de faire régularisera la situation, assure-t-il. Et cela ne coûtera pas nécessairement plus cher à la Ville. Parce que bien souvent, les conséquences de laisser la machinerie au garage sont plus coûteuses, explique le vice-président du comité exécutif.

Depuis cet épisode, s’empresse de préciser M. Julien, les opérations déneigement se sont déroulées rondement. La dernière bordée de la semaine passée a même été ramassée un jour plus tôt que prévu. «Le lendemain d’un événement, la question qu’on doit pouvoir répondre, c’est: Est-ce qu’on pouvait faire mieux? Et actuellement, je suis très satisfait des équipes. On a fait de bons choix.»

Excellente note

Dans le contexte où les équipes travaillent pratiquement sans interruption depuis la mi-décembre, le conseiller accorde une excellente note à son comité de coordination et aux cols bleus sur le terrain.

Après les précipitations de mardi, des opérations de déneigement ont eu lieu dans tous les arrondissements au cours des dernières heures. La politique de déneigement prévoit que les artères majeures seront dégagées 24 heures après la fin des précipitations. Pour les rues résidentielles, le délai est de cinq jours ouvrables.