/finance/business
Navigation

Le plus gros mégacentre à Québec

IKEA sera la locomotive d’un projet commercial mené par Cominar dans le secteur Duplessis

Le géant suédois du meuble, IKEA, prévoit investir 100 millions $ pour construire et aménager son nouveau magasin entrepôt de 340 000 pieds carrés à Québec.
Photo courtoisie Le géant suédois du meuble, IKEA, prévoit investir 100 millions $ pour construire et aménager son nouveau magasin entrepôt de 340 000 pieds carrés à Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Le nouveau mégacentre commercial qui accueillera le futur magasin IKEA dans le secteur Duplessis sera le plus imposant à voir le jour à Québec. Les investissements atteindront les 300 millions $, a appris Le Journal.

Mené par Cominar et le Groupe Dallaire, ce nouveau mégacentre de 5 millions de pieds carrés prendra pied sur de vastes terrains situés au sud de l’autoroute Charest et à l’ouest de l’autoroute Duplessis.

«En incluant la construction des immeubles et les aménagements des commerçants, on peut parler d’investissements globaux de 300 millions $ dans ce secteur», a confirmé au Journal le grand patron de Cominar, Michel Dallaire.

Travaux dès ce printemps

Des travaux d’aménagement et de construction de rues auront lieu dès ce printemps alors que l’ouverture de ce nouveau pôle commercial est attendue à l’été 2018.

«Ça va être assez gros. Je peux dire que le téléphone sonne beaucoup pour ce secteur en ce moment. Les joueurs potentiels qui veulent s’implanter sont nombreux. Nos équipes travaillent très fort là-dessus», a précisé M. Dallaire.

À titre de comparaison, ce nouveau pôle commercial devrait s’étendre sur plus de 115 acres de terrains, soit près de deux fois la grandeur actuelle du mégacentre Duplessis (60 acres) situé au nord de l’autoroute Charest.

À lui seul, le géant suédois du meuble, IKEA, prévoit investir 100 millions $ pour construire et aménager son nouveau magasin entrepôt de 340 000 pieds carrés.

IKEA, qui a réservé un terrain d’un million de pieds carrés, sera la locomotive de ce nouveau projet de développement commercial.

«IKEA est un générateur de trafic incroyable. C’est un magasin qui a une renommée et qui va tirer du trafic dans tout l’est du Québec», a fait valoir M. Dallaire.

IKEA aurait d’ailleurs mis ses conditions pour s’établir dans ce secteur en exigeant le développement rapide de cette nouvelle zone commerciale.

Des rues pour 4,3 M$

Pour améliorer la fluidité de la circulation dans ce nouveau pôle commercial, la Ville de Québec prévoit par ailleurs dépenser 4,3 millions $ cette année pour repenser les voies d’accès et agrandir les avenues Jules-Verne, Le Gendre et Blaise-Pascal.

Selon la Ville, le nouveau magasin IKEA devrait rapporter chaque année dans ses coffres un million de dollars en impôts fonciers.