/opinion/blogs
Navigation

De la même lumière et de la même famille

Coup d'oeil sur cet article

Faire un voyage à Lyon et de sa magnifique région Auvergne-Rhône-Alpes, c’est se rendre compte très vite de certaines similitudes que cette Ville lumière peut avoir avec Montréal. Coïncidences géographiques, historiques, gastronomiques, de grands projets ambitieux et des découvertes magistrales... Beaucoup de passions communes unissent Lyon et Montréal, car, malgré leur personnalité propre et leur éloignement, elles sont à l’évidence faites dans le même moule, celui de l’amour et de la passion.

Je m’explique.

Lyon est une Ville lumière, non seulement par son festival des lumières, mais aussi par sa lumière du soir qui enveloppe la ville d’un orangé qui se reflète sur les murs historiques de la ville et de ses buttes. Une enveloppe cajoleuse, un voile transparent, qui habillent cette ville de sa douce sensualité.

Lyon et son voile de lumière.
Douce comme de la soie.
Tourisme Auvergne- Rhône-Alpes
Lyon et son voile de lumière. Douce comme de la soie.
Lyon et ses trois fleuves:
La Saône
Le Rhône
Le Beaujolais
Tourisme Auvergne- Rhône-Alpes
Lyon et ses trois fleuves: La Saône Le Rhône Le Beaujolais
Lyon. Traboule  et la Tour Rose.
Belle de jour, belle de nuit.
Tourisme Auvergne- Rhône-Alpes
Lyon. Traboule et la Tour Rose. Belle de jour, belle de nuit.

Montréal a aussi son festival en lumières et, en ce 375e anniversaire, elle sera belle et lumineuse, d’autant que son invité d’honneur n’est nul autre que Lyon, capitale de la gastronomie française. Quant à Montréal, elle peut se vanter d’être la capitale de la gastronomie en Amérique du Nord. Ce n’est pas juste moi qui le dis, beaucoup sur ce continent le pensent aussi.

Évidemment, on ne peut pas parler de l’amitié Lyon/Montréal sans parler de sa gastronomie.

Le festival Montréal en lumière, qui en est à sa 18e édition, propose une programmation festive en ce 375e anniversaire de Montréal. Pas surprenant donc que Lyon soit la ville à l’honneur cette année.

Lyon est sur les devants de la scène gastronomique grâce à son plus prestigieux ambassadeur, Monsieur Paul Bocuse, trois étoiles Michelin depuis cinquante ans. Cet événement fut souligné à Montréal l’année dernière lors du lancement de la nouvelle ligne directe Montréal/Lyon, d’Air Canada.

D’ailleurs, pour l’occasion, le chef Christophe Muller, grand chef responsable des cuisines du restaurant Maison Paul Bocuse, était venu faire un repas hommage à Monsieur Paul, comme on le dit à Lyon. Il nous a alors offert la recette de la fameuse soupe aux truffes, recette conçue et réalisée en 1975 par Paul Bocuse en hommage à Valérie Giscard D’Estain, alors président de la République française.

Christophe Muller, le chef de la maison Paul Bocuse présente à Montréal , la soupe aux truffes.
La soupe aux truffes de Paul Bocuse.
Christophe Muller, le chef de la maison Paul Bocuse présente à Montréal , la soupe aux truffes.

Recette de la soupe aux truffes.

Le festival Montréal en lumières aura lieu du 23 février au 11 mars 2017. Et Christopher Muller, viendra chez nous à titre de coprésident d’honneur de l’événement, le Fils de Paul Bocuse, Jérôme Bocuse sera aussi présent. Ils seront alors reçus par Daniel Boulud, Lyonnais d’origine lui aussi, pour le grand dîner de gala du festival, présenté au Ritz Carlton.

Christophe Muller souhaite aussi démontrer que si le savoir-faire est bien présent à Lyon, la joie de vivre et la complicité entre les chefs sont un message universel; le partage, l’amitié, la famille, la vie. 

Le festival Montréal en lumière est alors une belle occasion pour lui et ses collègues restaurateurs de Lyon de présenter aux Québécois, et plus particulièrement aux Montréalais, les raisons qui poussent les gens à dire que Lyon est la capitale de la gastronomie française.

Tout ça, sans oublier les vins de la région, si populaires et appréciés au Québec, dont les Beaujolais et les belles appellations de Morgon, Fleurie, Chiroubles, Saint Amour... Ainsi que les vins de la Vallée du Rhône, Côtes du Rhône, Côtes-Rôtie, Condrieu et aussi, Les vins de Vienne, sans oublier, St-Joseph, Hermitage...

2000 ans d'histoire du vin , aujourd'hui.
Les vins de Vienne
2000 ans d'histoire du vin , aujourd'hui.
Des vins à découvrir.
La cave des vins de Vienne
Des vins à découvrir.

Lyon compte aujourd’hui plusieurs milliers de restaurants, une vingtaine de chefs étoilés parmi lesquels Paul Bocuse, trois macarons Michelin depuis cinquante ans, sans discontinuer. Un record qui ne sera jamais égalé.

Manger dans la cuisine de Paul Bocuse.
Paul Bocuse
Manger dans la cuisine de Paul Bocuse.

Lyon, c’est une abondance incroyable de boutiques gourmandes, de charcutiers fabuleux, de boulangers artisans, de cavistes malins, de chocolatiers et de pâtissiers de renom : tels que Sébastien Bouillet et Bernachon, pour ne nommer que ces deux-là.

Les fromages de la Mère Richard aux halles de Lyon.
Fromages aux halles de lyon
Les fromages de la Mère Richard aux halles de Lyon.

Les fameuses Halles de Lyon sont un incontournable pour tous les gourmands visitant la 2e ville de France. J’y ai mangé là, dernièrement, la meilleure galette des Rois de ma vie.

La galette des rois des Halles de Lyon.
La galette des rois.
La galette des rois des Halles de Lyon.

À Lyon, il y a aussi la tradition des bouchons, petits bistros de cuisine traditionnelle lyonnaise; charcuteries, saucissons lyonnais, tablier de sapeur, quenelles, sauce Nantua, tartes aux pralines... Et dans ce registre, il y a le fameux et incontournable restaurant du chef (M-O-F) Joseph Vilola, Daniel et Denise, qui sera présent à Montréal au restaurant Le Balmoral pour présenter sa cuisine de Bouchon pendant le festival Montréal en Lumière. Son pâté croûte est un pur délice, gagnant d’ailleurs du meilleur pâté croûte au monde... C’est peu dire.

Daniel & Denise...

Lyon et Montréal, c’est une histoire d’amitié qui se construit depuis longtemps. La visite de Montréalais et Québécois au Sirha, le plus important salon agroalimentaire du monde et le Bocuse d’Or, tous les deux ans, en sont la preuve.

La Cité internationale de la gastronomie, en construction en ce moment au cœur du Grand Hôtel-Dieu de Lyon, un bâtiment historique qui proposera aux visiteurs un espace 3600 m2, est organisée comme un «parcours du goût» pédagogique et interactif. Un projet extraordinaire.

Je suis sous le charme de cette future cité, qui verra le jour en 2018, puisqu’elle se veut un lieu de partage universel pour les artisans de tous les métiers de bouche et parce qu’il est aussi piloté par des êtres formidables comme Régis Marcon, un chef et un homme en qui j’ai la plus haute estime. Je sais que sous sa gouverne et celle de bien d’autres acteurs, les choses ne seront pas figées, mais plutôt partagées avec tous. Bravo!

Regis Marcon, un grand chef, un des responsables de la cité international de la gastronomie de Lyon.
Regis Marcon
Regis Marcon, un grand chef, un des responsables de la cité international de la gastronomie de Lyon.

Montréal, vous le savez, c’est la ville des festivals. Il y en a beaucoup et tous sont extraordinairement populaires. Et c’est vraiment ça un festival... Un événement populaire et festif!

Il y a aussi un festival de jazz à Lyon, me dit dernièrement, à la blague, Samuel Riblier, le directeur général du Festival de jazz. Oui, oui, un festival de jazz à Lyon! Mais il est établi dans le Théâtre Antique de Vienne, à vingt minutes en train et à trente-cinq minutes en voiture, de Lyon. Pour la petite histoire, sachez que le Festival de jazz de Vienne et celui de Rimouski sont liés d’une amitié réelle, puisque les deux villes ont établi un partenariat en 2015, lors des 30 ans du festival de Rimouski. Là encore, deux villes, deux histoires, deux complicités avouées et célébrées.

Festival de Jazz de Vienne...

Festival de Jazz de Rimouski... 

Vienne, deuxième port de l’ère romaine, après Rome, est une ville magnifique, bordée par les vignobles de Condrieu, des vins de Vienne , des fameux Côtes-Rôtie et des vestiges romains, temples, bains, théâtres, stades, pyramides... Plus de 2000 ans d’histoire et de viticulture sont encore là pour en témoigner. La lumière aussi, sur le Rhône, est carrément sublime!

Symbole du pouvoir de Rome et de l'importance de Vienne, dans la Rome Antique.
Temple de Vienne
Symbole du pouvoir de Rome et de l'importance de Vienne, dans la Rome Antique.

Je comprends maintenant pourquoi Air Canada propose une ligne directe entre Montréal et Lyon. Ces deux villes ont un destin commun, un fleuve phare, des habitants gourmands et exigeants qui aiment la fête, la gourmandise, les festivals et les rassemblements. Avec la lumière du cœur en prime!

Longue vie à ces deux villes d’amitié et de fraternité!

Mon carnet d’adresses

►Auvergne-Rhône- Alples Tourismes : http://fr.auvergnerhonealpes-tourisme.com

►OnlyLyon : http://www.onlylyon.com

►Café Sillon : http://www.cafe-sillon.com/fr

►Mama Shelter: http://www.mamashelter.com/fr/lyon

►Le café du peintre : http://lecafedupeintre.com

►Domaine Lyon Saint-Joseph : http://www.domaine-lyon-saint-joseph.fr/

►Bar à vin La Mère Brazier : http://lamerebrazier.fr/la-cave.php/#!

►La Pyramide à Vienne : http://www.lapyramide.com/fr

►Patrick Henriroux: http://www.lapyramide.com/fr/restaurants/univers-du-chef.html                                                                              

►Restaurant Muse: https://www.facebook.com/Muse-Vienne.