/opinion/blogs
Navigation

Cinq vins à boire après le pelletage de l’entrée

Coup d'oeil sur cet article

Il fallait bien qu’on y goûte un peu! On a eu de belles bordées de neige cette semaine. Disons que ça manquait un peu, surtout à Montréal où on avait droit à un triste mélange de glace noire et de gravelle antidérapante pour recouvrir parcs et trottoirs. La gratte est passée plusieurs fois (encore!) et a laissé un banc de neige si haut que vous en avez perdu votre auto de vue. Or, étant donné que Les Méchants Raisins ont pour tâche de vous trouver un vin pour toutes les occasions, en voici cinq qui vous feront oublier votre mal de dos après avoir pelleté l’entrée, la voiture, les escaliers et le balcon.

Buvez moins. Buvez mieux.

Coelus Joven 2015

  • ★★ | $
Photo courtoisie

Yllera, Rioja : L’aubaine de la semaine! Issu de tempranillo dont les vignes ont entre 15 et 25 ans, le vin subit une macération carbonique en cuve inox et ne voit aucun bois. Il en résulte un nez axé sur la pureté du fruit avec des parfums de prune, de cerise, de cassis et un fond de violette. C’est à la fois charnu et léger en bouche, avec des tanins souples et une assez bonne acidité. Un rouge bien sec, digeste et pas du tout maquillé comme trop de vin de la Rioja. Chapeau!

13,5 % | Espagne | Vin rouge | 10,55 $ | 1,5 g/L

CODE SAQ : 12699091

Réserve Numérotée 2015

  • ★★ | $ ½
Photo courtoisie

Chéreau-Carré, Muscadet-Sèvre et Maine sur Lie : Parce que les muscadets font partie des vins les plus sous-estimés de la planète, parce qu’ils sont d’étonnants étanche-soifs, qu’ils ont peu de pareils avec les fruits de mer et les coquillages, que certains possèdent un étonnant potentiel de garde et qu’ils se vendent à des prix souvent dérisoires, il serait triste de ne pas les essayer. Commencez avec celui-ci, un classique à la SAQ. C’est simple, frais, équilibré, sur le fil du rasoir avec des notes d’iode et de fruits jaunes.

12 % | France | Vin blanc | 14,85 $ | 1,4 g/L

CODE SAQ : 365890

Chardonnay 2015

  • ★★ ½ | $$
Photo courtoisie

Bersan, Bourgogne Côtes d’Auxerre : Si vous aimez les chardonnays moins beurrés, moins boisés, plutôt axés sur le fruit et la minéralité, voici votre chance. Issu de vignes d’une trentaine d’années poussant sur des sols kimméridgiens similaires à ceux que l’on trouve à Chablis situé tout à côté, le vin offre des parfums d’iode, d’amande et de fleur blanche. Bouche concise, tendre avec une acidité fine, presque délicate. Tout ça pour pas cher si l’on compare avec les autres blancs de Bourgogne.

13 %| France | Vin blanc | 21,45 $ | 2,4 g/L

CODE SAQ : 11890942

Les Peyrouzelles 2015

  • ★★★ | $$ ½
Photo courtoisie

Causse-Marines, Gaillac : Patrice Lescarret est un électron libre dont les vins font, sans conteste, figure d’originalité. Démarche bio/biody flirtant avec le vin nature sans tomber dans le piège du brouillon/goût d’arachide qui masque l’origine du vin. Soyez tout de même prévenu que le vin a besoin d’air (45-60 minutes de carafe) pour être apprécié à sa juste valeur. Les notes de réduction font alors place à un bouquet expressif et nuancé, de prune, de viande sanguine, de pâte de tomate, de soya et de poivre. Bouche bien construite avec un fruit mûr, des tanins encore fermes quoique bien enrobés. C’est ample avec une touche rustique qui apporte du caractère.

14 % | France | Vin rouge | 23,05 $ | 1,2 g/L

CODE SAQ : 709931

Les Picasses 2012

  • ★★★ ½ | $$$
Photo courtoisie

Olga Raffault, Chinon : Un autre vin sous-estimé ou, plutôt, qui passe encore sous les radars. Tant mieux pour vous, car au moment d’écrire ces lignes, il restait encore quelques bouteilles dans le réseau SAQ. Dans les bons millésimes comme 2012, les vins des Raffault peuvent se bonifier une quinzaine, voire une vingtaine d’années sans problème. La petite-fille d'Olga Raffault, Sylvie, et son mari Éric de la Vigerie sont aujourd’hui aux commandes et les vins sont toujours aussi beaux. La cuvée Les Picasses 2012 exige un bon contact avec l’oxygène (au moins 1 heure de carafe). Un bouquet élégant de cabernet franc mûr avec des tonalités de poivron rôti, de fraise et de poivre. Impression tendre en bouche avec une matière soyeuse, des tanins droits et élégants. Superbe fraîcheur. Finale expansive en volume comme en aromatique. Coup de cœur!

12,5 % | France | Vin rouge | 27,80 $ | 2,4 g/L

CODE SAQ : 871004
 

Correct

★★ Bon

★★★ Très bon

★★★★ Excellent

★★★★★ Exceptionnel

Plus d’étoiles que de dollars: vaut largement son prix.

Autant d’étoiles que de dollars: vaut son prix.

Moins d’étoiles que de dollars: le vin est cher.

www.saq.com