/news/currentevents
Navigation

Incendie du Manège militaire: poursuite réglée à l’amiable

Incendie du Manège militaire: poursuite réglée à l’amiable
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

La poursuite intentée par le gouvernement fédéral contre les entreprises de construction montrées du doigt pour l’incendie du Manège militaire, en 2008, s’est finalement réglée à l’amiable.

Le Soleil rapporte que l’entente est intervenue mercredi soir, lors d’une conférence de règlement à l’amiable.

Un long processus judiciaire s’était mis en branle à la suite de l’enquête sur l’incendie, menée par l’armée. Cette enquête avait révélé que le feu avait été allumé par une lampe halogène laissée allumée dans le grenier, où l’entreprise Da-Gar installait des gicleurs, avec un sous-traitant.

Les entreprises et leurs assureurs ont soulevé que d’autres foyers d’incendie étaient probables. Par exemple, un briquet a été trouvé sur les lieux.

La teneur des discussions et le montant versé demeurent confidentiels.