/sports/hockey
Navigation

Rémy Anglehart prend du mieux à Rimouski

L’attaquant de l’Armada durement frappé mardi soir ne gardera aucune séquelles

Des ambulanciers sont intervenus rapidement afin de prêter secours et conduire Rémy Anglehart vers l’Hôpital régional de Rimouski, mardi soir.
photo Olivier Therriault, collaboration spéciale Des ambulanciers sont intervenus rapidement afin de prêter secours et conduire Rémy Anglehart vers l’Hôpital régional de Rimouski, mardi soir.

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | L’attaquant de l’Armada de Blainville-Boisbriand, Rémy Anglehart, récupère bien de la commotion cérébrale dont il a été victime mardi après le dangereux coup à la tête prodigué par Samuel Hunter de l’Océanic de Rimouski.

Transporté à l’hôpital par mesure préventive, le jeune homme a passé la nuit en observation avant de recevoir son congé mercredi matin. Anglehart ne devrait pas garder de séquelles de l’incident, dont les images ont été diffusées dans tous les bulletins sportifs au Canada.

Dans un communiqué émis en après-midi, l’Armada a fait savoir que son centre de 17 ans se trouvait dans un bon état auprès des membres de sa famille à Rimouski et qu’il suivra, en bonne et due forme, les étapes du protocole traitant des commotions cérébrales au sein de la LHJMQ.

L’organisation indique aussi avoir reçu de nombreux messages de prompt rétablissement d’amateurs, de dirigeants et de joueurs du circuit Courteau adressés à Rémy Anglehart.

Aucun commentaire de Bouchard

Pour sa part, Joël Bouchard n’émettra aucun commentaire tant que le directeur du département de sécurité des joueurs, Raymond Bolduc, n’aura pas confirmé la sanction qu’il compte imposer à Hunter. Le directeur-gérant et entraîneur-chef de Blainville-Boisbriand salue toutefois le professionnalisme des équipes médicales intervenues au moment de l’accident.

«Notre soigneur était dans notre chambre avec un joueur et ceux de l’Océanic n’ont pas hésité à sauter rapidement sur la glace. Le plus important est la santé de nos jeunes, peu importe la compétition. On est contents que les gens de Rimouski soient alertes et compétents», indiquait Bouchard après la rencontre de mardi.

Hunter ébranlé par l’incident

Dans le camp de l’Océanic, Serge Beausoleil a profité de la journée de mercredi pour réconforter Samuel Hunter, dont le nom se rattache maintenant à cette mise en échec.

Ébranlé par l’événement, le défenseur ontarien a conversé avec Anglehart par texto pour lui présenter ses excuses. Hunter s’attend maintenant à subir les foudres de la LHJMQ d’ici les prochaines heures.

«Il n’a jamais voulu le blesser intentionnellement. Il voulait jouer la rondelle. Rémy Anglehart est un joueur à petite stature et je suis sûr que les conséquences n’auraient pas été les mêmes s’il avait frappé un gars comme Pierre-Luc Dubois. Sam n’a jamais été suspendu de sa carrière. Il est désolé de ce qui est arrivé à Anglehart», indique le pilote de l’Océanic.