/lifestyle/focus
Navigation

8 mauvaises habitudes que vous devez changer pour devenir plus productif

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs mauvaises habitudes insidieuses peuvent considérablement affecter votre productivité, vous rendre moins performants et réduire votre créativité.

Selon une étude réalisée à l’Université du Minnesota et rapportée par Forbes, ces mauvaises habitudes ont aussi une incidence sur la maîtrise de soi et même la bonne humeur. 

Voici 8 habitudes que vous devez absolument changer:

No 1. Utiliser son téléphone, sa tablette ou son ordinateur au lit

Photo We Heart It

Qui n’a jamais regardé son téléphone avant de fermer l’œil? Cette mauvaise habitude peut nuire considérablement au sommeil. La lumière bleue qui illumine les téléphones, tablettes et ordinateurs (aussi contenue dans la lumière naturelle du soleil) joue un rôle important sur l’humeur, le niveau d’énergie et influence même la qualité du sommeil.

Lorsque nos yeux sont exposés directement à cette lumière, le cerveau freine sa production de mélatonine. L’exposition à la lumière bleue en soirée interfère donc la production de cette hormone du sommeil qui vous permet de passer une bonne nuit.

No 2. Surfer impulsivement sur internet

Photo We Heart It

Quinze minutes de concentration seraient nécessaires avant d’être pleinement engagé dans une tâche et d’entrer dans un état euphorique appelé «flux productif».

Des recherches démontrent qu’une fois concentrés, les gens sont cinq fois plus productifs qu’à l’habitude.

En regardant son fil d’actualité Facebook ou en surfant sur internet pendant le travail, une personne est constamment distraite et doit constamment se concentrer pour retrouver son erre d’aller. Des personnes peuvent passer des journées entières sans «flux productif», puisqu’elles sont incapables de se concentrer sur une tâche sans zieuter pour voir ce qui se passe sur le web ou les médias sociaux.

No 3. Être trop perfectionniste

Photo We Heart It

Plusieurs auteurs passent d’innombrables heures à faire des remue-méninges pour développer l’intrigue de leur histoire ainsi que les traits de leurs personnages. Ils peuvent écrire des pages et des pages d’idées en sachant très bien que ce qu’ils écrivent pourrait ne pas se retrouver dans leur livre parce que leurs idées doivent germer. Les personnes perfectionnistes ont tendance à avoir de la difficulté à entreprendre une tâche, car elles prennent plus de temps à se mettre à l’œuvre. Elles aimeraient que leurs idées soient parfaites dès le départ et elles mettent en doute leur travail qui n’est pas à la hauteur de leurs exigeants critères. La romancière américaine Jodi Picoult a résumé en une seule phrase l’importance d’éviter le perfectionnisme au travail: «Vous pouvez toujours remodeler un mauvais texte, mais vous ne pouvez pas modifier une page blanche».

No 4. Assister à des réunions (interminables)

Photo We Heart It

Les gens ultra-productifs évitent les réunions autant que possible, car elles engloutissent leur précieux temps. Ils savent que les réunions finissent souvent par s’éterniser sans qu’aucune décision soit prise.

No 5. Répondre à ses courriels dès leur réception

Photo We Heart It

Répondre à ses courriels dès qu’ils entrent dans sa boîte de réception est synonyme d’interruption constante de son travail. Les gens productifs privilégient des moments précis dans la journée où ils prennent le temps de répondre à leurs courriels. Ils établissent aussi des règles de priorisation et des alertes lorsqu’ils reçoivent un courriel d’un expéditeur important, etc.

No 6. Snoozer...

Photo We Heart It

Prolonger son sommeil de 5 ou 10 minutes peut avoir des répercussions considérables. Snoozer peut en effet perturber le sommeil paradoxal, ce qui peut avoir une influence négative sur le fonctionnement mental. De plus, ce sommeil n’est pas réparateur et peut même provoquer une sensation de stress qui peut se prolonger toute la journée. Des études ont aussi démonté qu’un sommeil interrompu peut mener à des troubles de la mémoire, notamment.

No 7. Faire plusieurs tâches en même temps

Photo We Heart It

Une étude de l’Université de Stanford a démontré qu’être multitâche tue la productivité. Mieux vaut faire une tâche à la fois, qu’en entreprendre plusieurs en même temps, ont constaté les chercheurs. Les chercheurs ont comparé deux groupes: ceux qui pensent exceller en faisant du multitâche ainsi qu’un groupe de gens qui effectuaient une tâche à la fois. Ils ont remarqué que ceux qui avaient fait une tâche à la fois avaient été plus efficaces et plus rapides.

No 8. Repousser les tâches qui semblent les plus lourdes ou les moins intéressantes

Photo We Heart It

Les tâches les plus difficiles devraient être accomplies en premier. La raison est simple, plus la journée avance, plus notre énergie mentale et notre productivité diminuent. Si vous repoussez ces tâches complexes à la fin de la journée, vous aurez à les accomplir au moment où le cerveau est le plus fatigué.