/news/provincial
Navigation

On peut légalement mettre ses pneus d’été... dès jeudi!

Pneus Hiver 06
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Même les automobilistes les plus pressés ne risquent pas de se bousculer jeudi pour faire retirer leurs pneus d’hiver en toute légalité.

Du 15 décembre au 15 mars inclusivement, tous les véhicules de promenade immatriculés au Québec ainsi que les taxis doivent être munis de pneus d’hiver.

Pour moins de 24 heures encore, l’amende varie de 200 $ à 300 $ plus les frais si les pneus de votre véhicule ne portent pas le fameux pictogramme. Le 16 mars, l’obligation tombe.

En moyenne, Montréal reçoit ses derniers cinq centimètres de neige le 31 mars, et Québec le 2 avril. La chaussée glacée ne devrait pas disparaître de sitôt non plus.

Dans les garages au cours des prochaines heures, plusieurs clients devront plutôt faire évaluer les dommages à leur carrosserie après les nombreux carambolages. Au lieu des pneus à changer, ce sera de la tôle froissée à réparer.

Motos permises...

Malgré la tempête qui a matraqué le Québec, même les motocyclistes pourraient en théorie sortir leur bolide dès jeudi.

Depuis décembre 2014, la plupart des amateurs de moto doivent ranger leur bolide à deux roues du 15 décembre au 15 mars, car la loi interdit de se promener en hiver en pneus quatre saisons.

Un petit nombre de passionnés de moto ont réussi à dénicher de nouveaux pneus d’hiver, mais ils se font intercepter chaque fois par les policiers.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) considère comme dangereuse la pratique de la moto en hiver.

Déblayer les vitres

En réalité, les policiers vont peut-être se rabattre sur une autre infraction plus évidente aujourd’hui. Quand la visibilité d’un véhicule est réduite par une accumulation de neige, un agent de la paix peut remettre à son conducteur une amende de 100 $ à 200 $, et exiger que le véhicule soit nettoyé.

Et le printemps 2017 arrivera officiellement, quoi qu’il advienne, le 20 mars à 6 h 29.