/sports/others
Navigation

Le Rouge et Or prêt pour le défi en Alberta

Le Rouge et Or prêt pour le défi en Alberta
Photo d'archives Pascal Huot

Coup d'oeil sur cet article

Un défi de taille attend le Rouge et Or de l’Université Laval en lever de rideau du championnat canadien de volleyball masculin, jeudi, à Edmonton, alors qu’il se frottera aux Marauders de McMaster, champions de l’Ontario et toujours invaincus cette saison.

Débarqués dans la ville albertaine dans la nuit de mercredi à jeudi en raison de la tempête de neige qui a retardé leur départ de plusieurs heures, les volleyeurs du campus de Sainte-Foy (16-3) n’ont pas à craindre leurs adversaires (20-0), estime l’entraîneur Pascal Clément.

«On sait à quoi on se frotte, a-t-il assuré. Leur équipe pivote autour de trois joueurs principaux [...] Une équipe imposante au filet et on va devoir jouer un match de haut niveau au service. On devoir agresser l’adversaire pour se donner une chance de les battre et maintenir notre qualité qu’on avait contre Montréal.»

Son équipe s’est qualifiée au rendez-vous national pour une 12e année de suite en s’imposant en trois matchs dans la finale québécoise contre les Carabins de Montréal, samedi dernier. Laval vise un cinquième titre dans son histoire et un premier depuis 2013 à l'échelle canadienne.

Malgré les heures de sommeil réduites de ses joueurs, Clément a apprécié leur tenue à l’entraînement, hier après-midi. Le pilote du Rouge et Or a rappelé l’une des grandes qualités de sa troupe depuis le début de la saison qui pourrait être utile pour le match inaugural du tournoi.

«Il faut partir en confiance. Puis, on est une équipe tenace, qui ne lâche jamais le morceau, et je ne crois pas qu’ils [les Marauders] aient eu à confronter cet aspect contre les équipes de l’Ontario, a-t-il souligné. Et il y a un bon vieux classique qui dit qu’il faut toutes les battres pour gagner le championnat canadien!

Parraguirre sur la première équipe d’étoiles

Pour la deuxième fois depuis son arrivée avec le Rouge et Or, Vicente Parraguirre a été élu sur la première équipe d’étoiles au pays. Le volleyeur chilien avait reçu pareil honneur à sa saison recrue, en 2014-2015.

Joueur par excellence au Québec pour une troisième année consécutive, Parraguirre a mené d’un océan à l’autre pour les frappes marquantes par manche (5,5) ainsi que pour les points joués par manche (6,2).