/sports/others
Navigation

Snowboardcross : Éliot Grondin invité en Coupe du monde

Eliot Grondin
PHOTO COURTOISIE Éliot Grondin

Coup d'oeil sur cet article

Le planchiste Éliot Grondin pourra parfaire son apprentissage aux côtés de l’élite internationale du snowboardcross, du 24 au 26 mars, à Veysonnaz, en Suisse, où il participera à la toute première Coupe du monde de sa carrière.

À seulement 15 ans, le Beauceron a été invité par l’équipe canadienne pour cet ultime rendez-vous de la saison du circuit de la Coupe du monde après qu’une place se soit libérée. Ses performances saisonnières, dont une troisième position à une épreuve NorAm disputée en Colombie-Britannique la semaine passée, ont moussé sa candidature auprès des dirigeants de Canada Snowboard.

«Je ne m’y en attendais aucunement, mais mes parents et mon entraîneur savaient que je pouvais avoir une place si j’obtenais un podium. Et ce fut réussi dès ma première journée. Ça s’est confirmé ensuite. C’est vraiment cool, j’ai vraiment hâte, a confié le planchiste de Saint-Marie, qui partira lundi pour la Suisse.

Plus tôt cette saison, Grondin avait donné un avant-goût de son potentiel en signant une septième position aux championnats du monde juniors, en République tchèque, auxquels il prenait part pour la première fois. Voilà donc une autre occasion de bien faire. 

«Je vois ça comme une course comme les autres, mais ça me donnera de l’expérience et je pourrai voir où je me situe sur la planète, quels sont mes points forts et mes points faibles, et qu’est-ce que je dois améliorer. C’est une belle récompense pour ma saison», a-t-il ajouté.

Un voyage coûteux

Ce cadeau à la dernière minute force Grondin à mettre les bouchées doubles pour recueillir le financement nécessaire de 4000 $ pour ses dépenses et celles de son entraîneur Nicolas Desmarais, la fédération nationale assumant uniquement les frais pour les athlètes membres de l’équipe à temps plein. Il est d’ailleurs possible de le soutenir pour ce voyage en se rendant au www.1001causes.com.
D’ici là, une compétition FIS l’attend ce week-end au Mont-Orignal.